PS Chaville
PS Chaville

La Métropole du Grand Paris veut mettre en place Vélib’ dans les 131 villes de la Métropole du Grand Paris

imagesCent trente-et-une villes, sept millions d’habitants. Il y a un an, la Métropole du Grand Paris voyait le jour avec à sa tête Patrick Ollier, maire de Rueil et député des Hauts-de-Seine.
La Métropole du Grand Paris (MGP) est là pour aider les maires dans leurs projets. Elle est un levier par les subventions qu’elle donne.
Dans ce sens, MGP a déjà lancé plusieurs programmes.
Dont celui de mettre en place Vélib’ dans les 131 villes de la métropole. Pour les communes qui le veulent, MGP apportera les aides financières pour créer les stations. MGP financera davantage de pistes cyclables pour créer des circuits de circulation douce entre Paris et la petite couronne.
Dans le cadre de la lutte anti-pollution, MGP a souhaité aussi mener des actions. Soit proposer à quelqu’un qui a un véhicule datant d’avant 1996 de le détruire et de recevoir 5.000 euros de la part de la métropole pour acheter un véhicule neuf.
MGP lance également aussi des idées sur le transport de passagers sur la Seine et le plan Climat air énergie de la métropole qui sera décliné par des mesures concrètes pour défendre la biodiversité et la pureté de l’air. Tout cela est en train de se mettre en place.

MGP a lancé aussi le plus grand concours d’urbanisme d’Europe : Inventons la Métropole du Grand Paris. Il y a aujourd’hui 70 villes qui ont proposé 112 sites au concours, 59 ont été retenues. Soit 300 hectares de construction financée par la métropole pour accueillir des commerces, des sites culturels et surtout des logements.
Enfin, MGP est aussi partie prenante dans l’Exposition universelle 2025 et les Jeux olympiques de 2024.

Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d’Ile-de-France, a lancé la charge contre la MGP en parlant d’un « contresens historique ». Réponse de Patrick Ollier : « Ses explications ne sont pas fondées. Elle n’a jamais été élue maire. Elle n’a donc jamais participé à une intercommunalité. Elle nous voit donc comme un élément de complication. Toutefois, nous sommes en train de prendre des décisions qui rendront la métropole irréversible. Je ne vois pas comment on pourra la détricoter. ».
Désormais, c’est François Fillon qui propose de supprimer la métropole.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *