Tribune groupe socialiste – Septembre Octobre 2016 – Chaville Magazine.

POUR DES ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA JEUNESSE À CHAVILLE

À la suite de la suppression des classes externées, les parents d’élèves ont été plus de 800 à signer une pétition pour s’inquiéter du désengagement de la municipalité à l’égard des enfants chavillois.
En effet, en 2016 le budget Jeunesse au global pèse 48 % du budget total de Chaville pour 11,7 millions d’euros.
En 2012, ce même budget Jeunesse pesait 52 % du budget total pour 13,1 millions.*
Le budget consacré par le Maire de Chaville a baissé de 10 % en 4 ans soit 1,4 million d’euros en moins en 2016. C’est beaucoup! Et nous pensons que ce n’est pas fini.

Ce désengagement de la municipalité a été progressif. Fermeture des structures en août, diminution du nombre de places disponibles en centre de loisirs, moins de sorties extérieures, suppression de la subvention aux projets scolaires, augmentation des tarifs, moins d’ATSEM dans les écoles maternelles, moins de séances de piscine, etc.

Au programme l’année prochaine ? Une baisse des capacités des centres de loisirs primaires qui seront habilités pour 70 enfants par centre. Contre 130 enfants il y a quelques années. Tant pis pour ceux qui sont sur liste d’attente.

Nous appelons à la remise à plat du projet Jeunesse dans son ensemble à Chaville. Aujourd’hui on assiste à une sorte de zigzag dans le domaine depuis de nombreuses années. L’objectif du Maire est clairement de baisser le coût structurel de l’enfance sur le budget de Chaville. Si nous partageons l’exigence de maîtrise du budget d’une manière générale, nous constatons qu’il n’y a pas de projet solide proposé par la Municipalité : moins de subventions pour les associations, création puis suppression de l’École des Sports, l’orientation aujourd’hui est à un partenariat avec le Dynamic Sèvres (association des associations qui est le modèle à Sèvres) quid de nos associations chavilloises ?… D’année en année, le Maire tâtonne, varie, économise surtout.

A quand les États généraux pour la Jeunesse à Chaville?

Nous vous souhaitons à tous une belle rentrée 2016 !

*source : Chaville Magazine avril 2012 n° 98.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *