La Métropole du Grand Paris est prête à se lancer.

Une proposition de loi très intéressante, déposée par le sénateur socialiste des Hauts-de-Seine Philippe Kaltenbach, propose de créer une collectivité à statut particulier pour la métropole de Paris intégrant les départements de la petite couronne (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne). FusionDep

La Métropole du Grand Paris est un projet ambitieux, porté par le Gouvernement et les parlementaires. Néanmoins, la cohabitation sur le territoire de la métropole, de 4 politiques départementales distinctes contrarie l’objectif initial.
De plus, l’objectif de rationalisation des politiques publiques ne paraît pas compatible avec le maintien sur le territoire de la future métropole de 5 échelons (communes, intercommunalités, départements, métropole, région). En intégrant les départements de la petite couronne au sein de la Métropole, l’objectif de cette proposition de loi est donc d’éviter ce millefeuille administratif, de simplifier le dispositif et de mieux coordonner les politiques publiques locales. Si elle est entérinée, cette nouvelle collectivité, créée sur le modèle de la Métropole de Lyon, pourra être effective au 1er janvier 2021, année de fin de mandat des conseillers départementaux actuels.

C’est une évolution de bon sens qui semble beaucoup plus pertinente que le projet de MM. Devedjian et Bédier, présidents des conseils départementaux du 92 et du 78, de fusionner leurs départements (lire notre article sur le projet délirant de fusion des Hauts-de-Seine et des Yvelines ici/. Ils reconnaissent eux mêmes que leur seul objectif est de « flinguer la Métropole ». Alors qu’il est primordial de ne pas céder aux intérêts particuliers, et de privilégier les intérêts de tous les habitants de la Métropole du Grand Paris.

Toutefois, le 92, le 93 et le 94 ne seraient pas littéralement rayés de la carte, mais leurs conseils départementaux fusionneraient avec la MGP. Nous ne pouvons nous contenter du simple rajout d’un échelon supplémentaire de décision en Ile-de-France. Nos concitoyens attendent aujourd’hui des initiatives fortes. La création de la Métropole du Grand Paris était une première étape. La suppression de l’échelon départemental sur son territoire doit être la prochaine pour parfaire cette ambitieuse réforme.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *