Refus du rattachement de l’OPIEVOY à la Région : une opportunité manquée

Dans le cadre de la loi ALUR, les opérateurs du logement social doivent être sous la tutelle d’une seule et unique collectivité territoriale, afin d’assurer une meilleure gestion, mais également de créer une synergie entre la stratégie territoriale des pouvoirs locaux et le développement des bailleurs concernés.

A l’occasion de cette délibération, le Conseil régional devait se prononcer sur le rattachement du bailleur OPIEVOY à la Région Île-de-France. Ce bailleur social gère plus de 50 000 logements et héberge près de 180 000 Franciliens, ce qui fait de lui le second bailleur de France.

Il est présent principalement dans les Yvelines, le Val-d’Oise et l’Essonne, mais aussi très présent à Chaville.

En refusant ce rattachement, l’exécutif a assumé le fait de ne pas vouloir faire du logement social l’une de ses priorités et d’acter le démantèlement et la vente en partie du patrimoine immobilier de ce bailleur.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *