PS Chaville
PS Chaville

Le pire contre-attaque, le côté obscur de la droite francilienne.

Ce rapport intitulé « Le pire contre-attaque, le côté obscur de la droite francilienne , dénonce l’action de la droite dans les villes et les départements franciliens.

C’est valeur contre valeur et projet contre projet que nous menons cette bataille pour une Île-de-France humaine.

Un petit aperçu ? Dansle92LaDroitecestCa

 

observatoire-2

Traité de libre-échange transatlantique : stop ou encore ?

Pour le secrétaire d’Etat Matthias Fekl, la France pourrait envisager «l’arrêt pur et simple des négociations» sur le Tafta.

Ce lundi matin, le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Matthias Fekl, menace de stopper, côté Paris, les discussions sur le traité de libre-échange transatlantique, alias Tafta ou TTIP. «Les négociations n’avancent pas et, là où elles avancent, ce n’est pas dans le bon sens. La France envisage toutes les options, y compris l’arrêt pur et simple des négociations», lance le socialiste.

Fekl dénonce une négociation entre la Commission européenne et les Etats-Unis se déroulant dans «un manque total de transparence» et «une grande opacité». «Les parlementaires doivent avoir accès aux documents, et ce, ailleurs que dans des salles sécurisées de l’ambassade américaine comme c’est le cas jusqu’à présent, exige le secrétaire d’Etat français. Les parlementaires américains ont accès à un nombre de documents beaucoup plus important que les parlementaires européens. Je demande la réciprocité.»

«Aucune offre sérieuse»

 «Je rends compte régulièrement au ministre des Affaires étrangères, au Premier ministre, au président de la République, explique-t-il. Je n’ai pas l’habitude, lorsque je m’exprime dans le cadre de mes fonctions gouvernementales, de le faire de manière intempestive.»
Il rappelle ainsi que «l’Europe a multiplié les offres, sur tous les sujets, et n’a reçu en contrepartie aucune offre sérieuse des Américains. Ni pour l’accès à leurs marchés publics, ni pour l’accès aux marchés agricoles et agroalimentaires qui restent fermés». «Les Américains savent prôner le libéralisme économique pour les autres et ne pas l’appliquer chez eux», critique-t-il.

Hauts-de-Seine, ton univers impitoyable !

Dans le 92, chaque jour, c’est dérapage non contrôlé à droite. Les derniers en date : les propos de Patrick Devedjian, les tweets racistes d’élus de Levallois, les villas non déclarées du couple Balkany, après la découverte des lingots d’or de la famille Ceccaldi à Puteaux, des élus « Républicains » des Hauts-de-Seine surfant sur les valeurs de l’extrême-droite.

« un lot de conneries pour les 6 mois à venir »
Récemment, les élus LR des Hauts-de-Seine ont de nouveau prouvé qu’ils étaient plus que jamais capables de faire preuve d’un humour aux relents xénophobes. Le président du conseil départemental et député Patrick Devedjian avait trouvé habile de plaisanter à la fois sur la question de l’accueil des réfugiés et sur la Shoah, en ironisant sur la venue de certains passant de l’Allemagne vers la France : « Ils nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des arabes ». Etant donné les réactions indignées de l’opinion, le député Devedjian avait alors admis « avoir dit son lot de conneries pour les 6 mois à venir ». Le Parti Socialiste des Hauts-de-Seine espère vivement qu’il tienne parole et que les valeurs républicaines, que l’ex-UMP de Nicolas Sarkozy se targue d’illustrer, soient enfin respectées par la droite locale.

Puteaux-lès-lingots… Quant à la maire de Puteaux, les socialistes du 92 demandent qu’elle prenne ses responsabilités, non pas en annulant au dernier moment les réunions du Conseil municipal, mais en déposant sa démission auprès du Préfet. Nous dénonçons également l’absence de réaction digne de la part de M. et Mme Balkany, dont les différentes mises en examen suffisent à exiger leur démission.

Le Parti socialiste des Hauts-de-Seine appelle vivement à un assainissement de la vie politique dans ce département tenu depuis sa création par ceux qui se disent aujourd’hui « Républicains ».

S’inscrire sur les listes électorales en 5 minutes !

Voter

Vous ne le saviez peut-être pas mais la réouverture de l’inscription sur les listes électorales est exceptionnelle ! Pourquoi ? Parce que normalement il fallait s’inscrire avant le 31 décembre 2014 pour pouvoir voter aux élections régionales les 6 et 13 décembre.

Vous avez donc une occasion unique de vous inscrire et voter pour votre région !

Vous avez emménagé sur Chaville récemment ? Votre voisin est inscrit dans son ancienne ville ? c’est le moment pour vous et pour lui de s’inscrire, en plus ça prend 5 minutes !

Comment on fait ?

Il suffit de se rendre sur le site « Mon service public » > cliquer sur le lien ici !

On remplit ensuite en ligne le formulaire CERFA pour demander son inscription sur les listes et selon votre ville elle est transmise directement par Internet à votre Mairie. Si elle n’est pas transmise en ligne à votre Mairie vous devez vous rendre au service état civil pour déposer le formulaire de demande !

En résumé, s’inscrire sur les listes ça permet de voter les 6 et 13 décembre et vous ne pouvez pas oublier la date car le 13 décembre c’est aussi l’avant-première de Star Wars !

Tribune groupe socialiste – Septembre 2015 – Chaville Magazine.

DES CHOIX MALHEUREUX…

En juin 2015, la municipalité a voté la création d’une police municipale.
Nous avons voté contre cette création. En effet, les arguments proposés par la majorité municipale nous ont paru insuffisants. En gros, c’était simplement une promesse de campagne.
Nous n’avons pas obtenu de chiffres de la délinquance sur Chaville, ni quels sont les objectifs chiffrés de la future police municipale vis-à-vis de la délinquance et/ou de la prévention. Il y a pourtant bien un CLSPD (Conseil Local de Sécurité) installé sur Chaville et présidé par le Maire. Cependant aucun compte rendu n’est disponible, ni pour les élus municipaux, ni sur le site Internet de la ville.
On ne sait pas à quoi sert ce CLSPD: objectifs, actions, bilans. Nous nous sommes par ailleurs inquiétés des problèmes de sécurité sur la voie publique. Il y a eu trop d’accidents de la route à Chaville ces dernières années.
Pour nous, la priorité n’est donc pas tant la création d’une police municipale que de réduire drastiquement la vitesse et de créer des espaces sécurisés pour les piétons et les cyclistes sur l’avenue Roger Salengro, la rue Anatole France, l’avenue de la Résistance, autour des écoles et aux carrefours.

Cette police municipale aura un coût, et nous regrettons que la municipalité fasse le choix de la répression plutôt que de l’éducation. Les prestations aux familles ont considérablement augmenté en coût chaque mois et des structures ont fermé en août.
Autre coût payé par les Chavillois, celui du sondage commandité par GPSO sur la fusion des 8 villes auprès d’IPSOS.
Voilà de l’argent jeté par les fenêtres pour satisfaire les positions politiciennes des maires de GPSO à l’égard de la métropole du Grand Paris. Nous avons posé la question de la fusion lors du dernier conseil communautaire, ils ont fait comme si de rien n’était. La fusion des 8 communes n’est donc plus à l’ordre du jour, mais c’est avec l’argent de la communauté qu’ils ont payé leur sondage inutile.

Nous vous souhaitons une bonne rentrée scolaire à Chaville.

Six villes de l’Essonne vont intégrer le Grand Paris.

Le 26 août, les maires de Savigny-sur-Orge, Viry, Athis, Juvisy, Paray et Morangis ont dit oui au Grand Paris.

Le 1er janvier 2016 , ces villes fusionneront ce même jour avec Seine-Amont, Val-de-Bièvre et Grand Orly, afin de former le douzième établissement public territorial (EPT) de la Métropole du Grand Paris (MGP).

Ce « territoire » T12 compterait 22 villes, soit 632 000 habitants. Une population qui vient s’ajouter à celles des 11 autres EPT du Grand Paris (131 villes et 7 millions d’habitants). La dernière pièce du puzzle du Grand, Orly, se met en place au sein du Grand Paris.GPEssone(Zoom : cliquez sur la photo).

Combien de conseillers territoriaux à Chaville dans le cadre de la future métropole du Grand Paris ?

La création de la métropole du Grand Paris au 1er janvier 2016 disposera d’une gouvernance à deux niveaux portée :
–         par 1 conseil métropolitain en charge de l’aménagement de l’espace métropolitain, du développement et de l’aménagement économique, social et culturel, du  logement et de la politique locale de l’habitat, de la politique de la ville et de la  protection de l’environnement et du cadre de vie,
–         et par 12 conseils de territoire en charge de la politique de proximité et de l’application sur le terrain des décisions du conseil métropolitain. Les conseils de territoires reprendront notamment les compétences des actuelles communautés d’agglomération qui disparaîtront avec la création de la métropole au 1er janvier 2016 (voir article La-metropole-du-grand-paris-verra-le-jour-le-1er-janvier-2016/). TerritoireIdF
Ils bénéficieront durant une période transitoire de ressources fiscales propres.

La carte devra être validée par les communes en novembre. Chaville se trouve dans le conseil de territoire Grand Paris Seine Ouest (qui conserve le périmètre de l’actuelle communautés d’agglomération existante GPSO). Actuellement, huit conseillers d’agglomération représentent Chaville.

Le conseil municipal de Chaville élira le conseiller métropolitain chavillois ainsi que les conseillers territoriaux (combien ? Nous l’ignorons encore) composés alternativement de candidats de chaque sexe. Nous espérons que l’opposition chavilloise sera représentée dans ce nouveau conseil de territoire GPSO, comme c’était le cas dans l’actuelle communauté d’agglomération GPSO appelée à disparaitre dans quelques mois.