Tribune groupe socialiste – Mars 2015 – Chaville Magazine.

ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES: LES FAMILLES VONT PAYER, LES INVESTISSEMENTS EN FORTE BAISSE.

Le débat d’orientation budgétaire a eu lieu en février 2015. Les familles vont continuer à payer plus (augmentation des tarifs périscolaires, séjours, etc.) pour avoir moins de prestations (fermetures en août, suppression des séances de piscines pour les grandes sections de maternelles).
Côté investissement, des projets sont reportés (Maneyrol, rénovation de l’école Anatole France) ou passés sous silence (Maison Bleue, agrandissement de l’école des Myosotis, maison des associations, rénovation du stade Jean Jaurès).
Le CCAS est démembré petit à petit.
Il n’y a pas un mot sur l’écologie ou le développement économique de notre ville pourtant essentiels.
Nous sommes loin des engagements pris par le député-maire lors de la campagne des municipales il y a quelques mois.
L’équipe de la majorité municipale trouve anormal que les collectivités territoriales participent à l’effort demandé par l’État (5 % sur le budget de fonctionnement). Nous rappelons le montant de la dette laissée par Sarkozy aux Français : 600 milliards d’euros. Nous rappelons aussi les budgets de la communauté d’agglomération GPSO qui ont beaucoup trop progressé et les économies d’échelle qui n’ont jamais été réalisées.
Nous sommes inquiets pour la qualité de vie à Chaville qui manque décidément d’un projet de ville fédérateur, dans lequel toutes les générations se retrouvent. Le projet de Maison de l’enfance et de la jeunesse va réunir, rue Carnot près de la gare Rive droite, un centre de loisirs, les services jeunesse et enfance de la ville. Est-ce un simple regroupement de services ? Ou l’ébauche d’un vrai projet construit et partagé avec les Chavillois ? Pour l’instant, nous l’ignorons.
C’est d’ailleurs un peu le problème au Conseil municipal de Chaville. Nous y débattons de sujets techniques mais jamais la municipalité ne présente au débat des conseillers municipaux de la majorité et de l’opposition une vision d’ensemble sur la jeunesse, sur les personnes âgées, sur les associations, sur le développement économique.
Cela appauvrit le débat démocratique et nous le regrettons.

À très bientôt dans Chaville.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *