Rénover un parc social vieillissant.

La rénovation et la réhabilitation du parc de logements apparaissent comme des priorités, tant pour des raisons sociales – de lutte contre la précarité énergétique notamment –, que pour des raisons environnementales et économiques. Ce point a comme préalable un bon entretien du patrimoine, afin d’en assurer la qualité et l’attractivité.
Or, le parc total de logements sur Chaville compte des logements construits avant 1975, donc avant toute réglementation thermique. Ce parc est énergivore, présentant une étiquette DPE (diagnostic de performance énergétique) de E à G. Il faut entamer l’amélioration de la performance énergétique de ces logements sociaux par des travaux de rénovation thermique

Tel est le cas des deux tours du Doisu. Plus de 200 logements avec combien d’habitants? L’office HLM de l’OPIEVOY ne s’est pas investi dans la rénovation de ce parc de logements sur Chaville.

En plein centre-ville !  Si on n’y prête pas attention,  le risque d’explosion tant en scandales ou en faits divers y est réel (coupures d’eau dues à la vétusté, problème de chauffage et d’ascenseurs, insécurités dus, par exemple, à la défectuosité des installations électriques, lieu de stockage des encombrant qui sert de décharge pour tout Chaville, difficultés en terme d’accessibilités pour les personnes âgées (porte d’entrée trop lourde dalle cassées …)). Et tout cela a forcément des retombées bien évidement sur tous les habitants du quartier et les Chavillois ! Déjà, de 2008 à 2012, des pétitions et courriers suite à des incendies avaient mis à jour de graves dysfonctionnement du système de sécurité ….de 2008 à 2012 pour obtenir enfin en janvier 2013 des travaux sur le système d’incendie. Faut-il rappeler les lois qui font obligation au bailleur « d’assurer une jouissance paisible et surtout sécurisé de son logement » ? Les locataires doivent constamment batailler pour obtenir ses droits et ont l’impression d’avoir été abandonnés par les autorités publiques.

Même constat pour les tours Danton à Sèvres. Le 26 avril, ses locataires manifestaient. Une centaine de locataires s’étaient rassemblés au pied de leurs immeubles pour dire leur mécontentement de l’OPIEVOY. Construits il y a bientôt quarante ans, les immeubles dans lesquels ils habitent attendent depuis longtemps des travaux d’entretien. D’autres actions sont envisagées.
Les élus socialistes de Chaville soutiennent ses actions.

Les travaux à Danton, au Doisu sont donc plus que nécessaires. Rénovations qui sont aussi génératrices d’activité économique, donc d’emploi.
C’est un fort enjeu pour notre pays. Les immeubles construits dans les années soixante-dix nécessitent des travaux essentiels pour garantir la qualité de vie des locataires et la qualité des bâtiments.

Les élus socialistes soutiendront toutes démarches du maire auprès de l’OPIEVOY afin que cette office se concentre enfin sur la rénovation de son parc social.

 

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *