PS Chaville
PS Chaville

Non-cumul des mandats,de la théorie à la pratique!

Le non cumul des mandats est désormais un principe acté par la loi. En France, plus qu’ailleurs ce sport est pratiqué allègrement par nos élus. Ce qui n’est pas pour rien dans la lenteur de l’adoption de la loi par les parlementaires. Près de 60% des députés et sénateurs sont concernés par ce texte qui ne doit entrer en vigueur qu’en 2017, avec le prochain renouvellement de l’Assemblée nationale. Par leur vote, la majorité de l’Assemblée a choisi courageusement de moderniser la vie politique française et d’améliorer le fonctionnement de la démocratie.

Nous déplorons le fait que le député UMP Jean-Jacques Guillet, maires de Chaville, se soit opposé à cette loi (seul cinq élus de l’UMP ont voté pour le non-cumul).
Ardent défenseur du cumul des mandats, Jean-Jacques Guillet finit par tout confondre : il est maire, il est député, il préside le SIGEIF (Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Electricité d’ile-de-France) dont un des adjoints au maire en est le Directeur général.
La rançon du cumul des mandats, c’est des élus qui survolent les dossiers. Qui peut raisonnablement croire que l’on peut mener à bien de front l’examen et le vote des lois, la gestion du gaz et de l’électricité… et s’intéresser encore aux soucis quotidiens des chavillois?

Il est temps d’entrer résolument dans la modernité. Enfin, à partir de 2017, les maires s’occuperont à plein temps de leurs villes, et les députés à plein temps de l’Etat.
Jean-Jacques Guillet sera contraints, désormais, de respecter la loi et devra choisir bientôt entre son mandat de maire (s’il est réélu) et de député. Être élu ne peut pas être qu’une ambition, cela doit être une vocation : nous sommes dès aujourd’hui en droit de nous demander quelle sera la décision de cet élu que la fonction de maire de Chaville ne semble pas pleinement satisfaire.

Refuser d’exercer un unique mandat témoigne d’une bien piètre estime portée aux électeurs. Les citoyens attendent de Catherine Lime-Biffe, légitimement, qu’elle se consacre entièrement à cette responsabilité de maire.

A Chaville le cumul peut être stoppé dès mars 2014 !
Notre tête de liste Catherine Lime-Biffe a signé la charte Anticor qui comprend 9 articles : non-cumul des mandats et des fonctions exécutives, bonnes pratiques de gestion, transparence, reconnaissance des droits de l’opposition, participation citoyenne, publicité des informations importantes sur la gestion locale, exigence de probité, lutte contre le trafic d’influence, rigueur dans le choix des organismes prêteurs de fonds à la collectivité.

Une promesse de renouveau pour ces Hauts-de-Seine célébrés comme un laboratoire de la corruption par Noël Pons, ancien fonctionnaire à la Direction générale des impôts, et Jean-Paul Philippe, ancien de la brigade anticorruption de la police judiciaire, dans leur ouvrage « 92 connection » publié chez Nouveau Monde.
92 Connection, Les Hauts-de-Seine, laboratoire de la corruption ?

Alors si on osait véritablement le 21ème siècle à Chaville?

Lancement de campagne à Chaville de la liste « Chaville pour Vous »‏

C’est samedi 18/01 à 11h00 que la socialiste Catherine Lime-Biffe a lancé officiellement la liste à l’élection municipale « Chaville Pour Vous », Ce rassemblement s’est initié autour du « Laboratoire des idées – Chaville 2014 », avec CAP21, le MUP de Robert Hue, le Mouvement des Républicain et Citoyens, le Parti Socilaliste et des personnalités chavilloises.
Lancement de campagne à Chaville en présence de Corinne Lepage, ancienne ministre et députée européenne.Lancement18012014
Autours du Laboratoire des idées, depuis 12 mois, l’équipe est allée à la rencontre des chavillois : ateliers thématiques, questionnaires, échanges quotidiens. Ce samedi a été l’occasion de dévoiler les grandes lignes du programme « Chaville Pour Vous ».

Chaville pour vous !

Catherine Lime, en mars 2011 lors des élections cantonales pour sa première candidature, avait permis à la gauche et aux écologistes réunis d’obtenir 53,40 % des voix à Chaville.
En 2012 , lors des élections législatives, Catherine Lime-Biffe réalisa, toujours sur Chaville 49,32%.

Soutenez Catherine Lime-Biffe pour l’élection du maire de Chaville en mars 2014.

Rendez vous à la cafeteria de l’Atrium de Chaville, samedi 18 janvier à 11h en présence de Corinne Lepage, ancienne ministre, Députée européenne, pour les voeux 2014 de la liste « Chaville Pour Vous »  Voeuxbis et qui lanceront la campagne de toute l’équipe.

LacementCampagne

En mars 2014, les habitants de Chaville éliront une nouvelle équipe pour gérer la commune. Nous serons bien entendu présents à ce grand rendez-vous démocratique. Une équipe est en train de se construire. Elle a pour ambition de présenter un projet local basé sur l’intérêt général, la solidarité, l’équité, la bonne gestion, …

Pour participer et/ou soutenir notre campagne, rendez-vous dès maintenant sur chaville2014.fr/

 

La SNCF Transilien Ligne L prend une mesure commerciale exceptionelle pour ses usagers.

Remboursement de 30 % du Pass Navigo de Novembre ! C’est une mesure commerciale exceptionnelle pour les usagers de la ligne L de la SNCF. Suite à la mobilisation de nombreux usagers, la décision annoncée lors du comité de ligne du 17 décembre dernier prend effet.

Elle distribue dans les gares, à partir de ce matin, un tract qui permet aux usagers de la Ligne L d’adresser des demandes pour obtenir 30% de remboursement du mois de Novembre 2013 pour les utilisateurs Navigo des lignes L ou J.

C’est un geste symbolique comparé à toutes les difficultés et souffrances subies tout au long de 2013.
Mais ça n’en reste pas moins un geste fort : avec le relais fort de tous les élus (y compris les élus du STIF), on obtient là une vraie reconnaissance SNCF que le service en 2013 n’était pas acceptable.

On espère fortement que de vraies actions d’amélioration seront menées dès cette année !

A lire sur le sujet deux articles que nous avions publié au mois de juin dernier Recontre-avec-les-responsables-sncf-de-la-ligne-l-2/ et de septembre  le-nouveau-materiel-roulant-francilien-arrive-progressivement-sur-la-ligne-l/

 

Interview de Catherine Lime-Biffe, candidate à la mairie de Chaville.

Restaurer la confiance des citoyens de Chaville dans la politique, se mettre à leur service, voilà la mission de Catherine Lime-Biffe, candidate aux élections municipales de la ville (chaville2014.fr/clb/).

 CLB

CLB, vous dîtes que vous voulez avoir des politiques plus proches des citoyens de Chaville, c’est quelque chose d’important pour vous ?
CLB : On a aujourd’hui une expérience de porte à porte portes, des rencontres dans les quartiers, les marchés, on a eu un certain nombre de remontées de la part des Chavillois, sans oublier les 300 réponses du questionnaire . Les habitants n’ont pas baissé les bras par rapport au message et aux promesses portés par l’élection présidentielle. On a pu croire, à un moment donné, qu’il y avait une forme de résignation. Mais il y a une espèce d’impatience, une sorte de bouillonnement. Les Chavillois sont très préoccupés par leur vie locale. Ils ont l’impression, dans beaucoup de quartiers, que le maire les a délaissés ; il s’est occupé de son nouveaux joujou qu’est le centre-ville, en délaissant des zones entières de la ville, d’où cette attente très forte. Ils ont besoin de culture, d’animation, d’un espace où se réunir, de commerces de proximité.

Quels sont vos atouts pour pouvoir succéder au maire sortant Jean-Jacques Guillet ?
Je me balade pas mal dans la ville avec mon équipe, contrairement au maire qui n’habite même pas Chaville. Nous, on utilise les pieds, on déambule dans la ville. On en a une autre vision : le trottoir est un espace de vie, la ville est un espace de vie, et pas seulement un espace de circulation. Et du coup, je pense que Jean-Jacques Guillet a une vision complètement déformée de la ville, sous le prisme de sa voiture de fonction et ne connait pas cette vie quotidienne, qui est celle des Chavillois de tous les jours : les bouchons, le besoin de commerce, le besoin d’acheter son pain. C’est cet atout là que je représente. Je connais la ville puisque j’y vis, et donc aujourd’hui, j’incarne une forme de jeunesse, je suis plus au fait que lui des nouvelles technologies, j’ai une équipe autour de moi compétente, j’ai misé sur l’intelligence, et mon équipe est prête à relever tous les défis des Chavillois.

Allez-vous signer la charte de l’organisation « Anticor » ?
J’ai des amis et connaissances adhérents, j’apprécie beaucoup ce qu’ils font. J’ai signé la charte de manière volontaire (municipales-2014-a-chaville-pour-des-politiques-honnetes/). Je suis attaché à ce qu’on renouvelle profondément la vie politique. On ne devrait pas avoir aujourd’hui de maire à mi-temps qui cumule et qui se représente. La crise de confiance dans le politique est telle qu’il faut savoir s’effacer.

Opacité sur l’adaptation des rythmes scolaires à Chaville : Incompétence ou stratégie ? Où est l’intérêt de l’enfant ?

La réforme des rythmes scolaires prévoit la répartition des heures de cours sur 9 demi-journées hebdomadaires ceci afin d’alléger le temps d’enseignement quotidien et de mieux mobiliser les capacités cognitives de l’élève. Un temps d’accompagnement éducatif consacré à de nouvelles activités artistiques, culturelles et sportives complétera la journée.

A Chaville, la communication de la majorité sortante sur l’application de la réforme reste totalement opaque. Les informations nous proviennent plus facilement des parents d’élèves que de la commune. Rien n’est divulgué concernant la mise en application de la réforme alors que cette dernière doit être appliquée au plus tard à la rentrée scolaire 2014.

La mairie prétend avoir à plusieurs reprises rencontré les directeurs et les représentants de parents d’élèves pourtant ceux-ci se plaignent de ne pas être écoutés.

Que ce soit de l’incompétence ou de la stratégie, l’intérêt de l’enfant n’est pas considéré. La réussite et le bien-être des enfants se situent au-dessus des clivages partisans. L’adaptation des rythmes scolaires est fondamentale pour la réussite de l’enfant.

« Chaville Pour Vous » chaville2014.fr/clb/ veillera à l’application de la réforme. Nous mobiliserons au maximum les professionnels compétents de la ville (Conservatoire, intervenants culturels et sportifs…) pour offrir un encadrement de qualité à nos enfants. Nous proposerons une formation gratuite aux métiers de l’animation aux Chavillois en difficultés en échange de leur engagement à exercer dans la commune. Ainsi « Chaville Pour Vous » conjuguera compétence et solidarité. « Chaville Pour Vous » sera à l’écoute de l’ensemble des acteurs.

Municipales 2014 à Chaville: pour des politiques honnêtes

Anticor

Candidat en mars prochain à l’élection municipale à Chaville(chaville2014.fr/), Catherine Lime-Biffe a signé la charte de l’assocation Anticor qui agit contre la corruption et pour l’éthique en politique. Catherine Lime-Biffe a fait sienne les 9 engagements de la Charte proposée par Anticor, pour le cas où elle est élue maire en 2014 :

1) Non cumul et limitation des mandats et des fonctions exécutives
Le candidat tête de liste signataire s’engage à ne pas cumuler plus d’un mandat électoral et d’une fonction exécutive. Cet engagement ne concerne pas les fonctions qui relèvent de la participation de la commune à une intercommunalité.

2) Bonnes pratiques de gestion
Le candidat signataire s’engage à veiller à la formation de l’ensemble des élus du Conseil municipal, notamment sur l’élaboration et sur le contrôle du budget, la passation des marchés publics, l’exécution des délégations de services publics.
Il s’engage à rendre public le nombre des emplois de cabinet et leur coût total.

3) Transparence
Le candidat signataire s’engage à mettre en ligne sa déclaration d’intérêts.
Il s’engage à mettre en ligne les tableaux des indemnités des élus en euro prévus par l’article L2123-20-1 du Code Général des Collectivités Territoriales pour ce qui est de la commune, et pour ce qui est de la communauté de communes et de tous les syndicats intercommunaux.
Il s’engage, à mettre en place une commission éthique indépendante, comprenant notamment des membres de l’opposition et des citoyens, à laquelle il ne participera pas lui-même. Récipiendaire des déclarations d’intérêts privés et associatifs des élus, comme cela sera prévu par le règlement intérieur, elle indiquera avant chaque Conseil municipal si des élus doivent s’abstenir de participer au débat et au vote de certaines délibérations pour ne pas être en conflit d’intérêts.
Il s’engage à demander et à publier l’avis préalable de cette commission sur tout retrait de fonction ou de délégation.

4) Reconnaissance de l’opposition
Le candidat signataire s’engage à ce que les élus de l’opposition soient représentés dans toutes les commissions, les conseils d’administration, les organismes et structures financés par la commune.
Il s’engage à mettre en place une commission des finances dont il proposera la Présidence à un élu de la minorité.

5) Participation citoyenne
Il s’engage à mettre en place une Commission Consultative des Services Publics Locaux, comme le prévoit le C.G.C.T. pour les communes de plus de 10 000 habitants (Article L1413-1). Il s’engage à rendre public le rapport annuel de cette commission.
Il s’engage à mettre en place une Commission de contrôle financier comprenant notamment des élus minoritaires et des citoyens, dans le respect de l’article R2222-3 du C.G.C.T., et il s’engage à rendre public un rapport annuel des travaux de cette Commission.
Il s’engage à ce que dans toute commission, comité, conseil de quartier ou jury non réglementé, les personnalités qualifiées non-élues soient désignées par la majorité et par l’opposition au prorata de leur représentativité au conseil au municipal.
Il s’engage à ouvrir aux citoyens les travaux de la commission en charge de l’attribution des subventions qu’il s’engage à mettre en place.

6) Publicité des informations
Le candidat signataire s’engage à ce que, pour l’exécution des délégations de services publics et partenariats public-privé, la commission consultative des services publics locaux dispose de l’information nécessaire à la surveillance des coûts, des prix et de la qualité du service rendu et que ses membres bénéficient d’une formation pour l’exercice de leur mission.
Il s’engage à mettre à disposition sur le site internet de la Mairie :
– les comptes-rendus des réunions de commissions municipales, dans le respect des obligations légales de confidentialité pour les commissions d’appels d’offres et d’urbanisme ;
– la liste détaillée des subventions attribuées ;
– les décisions de la juridiction administrative concernant la commune ;
– les rapports des Chambres régionales des Comptes sur la gestion de la collectivité ou de ses structures associées ;
– les rapports annuels des délégataires des services publics locaux ;
– les Plans Locaux d’Urbanisme ;
– les arrêtés publics du Maire ;
– le montant des sommes dépensées pour la communication annuelle, ainsi que celles allouées à l’opposition, avec un rappel des montants des années précédentes ;
– tous les budgets et comptes administratifs de la commune avec les ratios de gestion comparables avec ceux des années précédentes
Pour ces mises à disposition sur le site internet de la Mairie, Anticor recommande l’utilisation des formats libres et ouverts.
Le candidat signataire s’engage à suivre sans délai les avis de la Commission d’accès aux documents administratifs.

7) Traitement des atteintes à la probité
Au nom de l’exemplarité des élus, le candidat signataire s’engage à suspendre les fonctions exécutives et les délégations d’un élu mis en examen pour un délit d’atteinte à la probité dans l’exercice d’un mandat électif.
Il s’engage à retirer les fonctions et délégations de l’élu qui a fait l’objet d’une condamnation définitive pour un délit d’atteinte à la probité.

8) Prévention du trafic d’influence
Le candidat signataire s’engage à prévenir les pratiques d’influence visant à obtenir ou à modifier une décision de la commune.

9) Choix des organismes financiers
Le candidat signataire s’engage à considérer la transparence des organismes prêteurs comme un critère déterminant de son choix en ce qui concerne les emprunts de la commune, et notamment la publication annuelle de leurs activités pays par pays (nom des entités, chiffre d’affaires…).

L’inversion de la courbe du chômage est engagée.

Alors que le chômage augmentait en moyenne de +30 000 demandeurs d’emplois par mois au premier trimestre 2013, il progressait de +18 000 par mois au second, puis de +5 000 au troisième.
Sur les deux premiers mois du quatrième trimestre, l’évolution moyenne est de -1 350 demandeurs d’emploi par mois. L’inversion de la courbe du chômage est donc bel et bien engagée en ce quatrième trimestre.
Chomage

Bonne année à la Société du Grand Paris.

Et vivement le Grand Paris avec le métro et la métropole !

Grand Paris Express : 205 km de lignes de métro et 72 gares nouvelles
Le Nouveau Grand Paris prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d’un nouveau métro automatique, le Grand Paris Express.    SGP

Les lignes du Grand Paris Express
La ligne 15 : ligne de rocade proche de Paris (métro de grande capacité) qui assure la désaturation des réseaux de transport existants en zone urbaine dense.
Les lignes 16, 17 et 18 : Lignes de métro à capacité adaptée qui desservent des territoires en développement (Est de la Seine-Saint-Denis, Grand Roissy, Sud Ouest francilien).
Les lignes 14 et 11 : Le prolongement de lignes de métro existantes. La ligne 14 prolongée au nord (jusqu’à Saint-Denis Pleyel) et au sud (jusqu’à Orly) et la ligne 11 à l’est de Rosny-Bois Perrier à Noisy-Champs.

 

Bienvenue à 2014. Nous sommes prêts !

1186745_10202974602192522_1859213505_n

Pierre Dac disait « « J’efface tout et je recommence. Parce que je considère la création comme une ardoise… », finalement la bonne année c’est pareil. Très belle année à tous, joie, solidarité et équité, bonheurS au quotidien, santé et réussite de tous vos projets!