Pas de terrain disponible à Chaville ?

Dès que le maire est mal à l’aise sur un projet, sa réponse fétiche est « il n’y a pas de terrain ». Non seulement les promoteurs privés trouvent des terrains pour construire des résidences de standing, inaccessibles à la majorité d’entre nous, mais la ville dispose de terrains dont elle se sépare ! Alors que notre ville souffre d’un manque cruel de foncier et d’équipements publics.

Les besoins ne manquent pas, et s’accentueront avec le nouveau centre ville. Prenons par exemple le collège de Chaville, Jean Moulin : celui-ci est au bord de la saturation, on le sait. La municipalité a décidé récemment de céder le foncier disponible, le terrain des Petits Bois , à un promoteur immobilier. Ce terrain était pourtant idéalement situé, juste à proximité du collège, pour servir à son extension. Et voilà qu’on commence à parler aujourd’hui de transférer certains futurs collégiens de Chaville vers le collège de Sèvres ! 

Comment ne pas désapprouver cette opération ?
Où le « laisser-faire » à Chaville tient lieu de politique de l’urbanisme.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *