Penser globalement le vieillissement. Et à Chaville ?

Ayons l’ambition de penser globalement le vieillissement et d’adapter notre société à la révolution de l’âge.
C’est un des défis du quinquennat.  Un projet de loi est en préparation.  Autonomie, dignité pour bien vieillir dans notre pays.

Le rapport d’activité du SICESS (Syndicat Intercommunal pour l’Equipement Sanitaire et Social de Sèvres, Chaville et Ville d’Avray) est révélateur du peu d’intérêt que notre commune porte à ce sujet ces dernières années :
L’activité du SICESS consiste à apporter des concours financiers à l’équipement du centre hospitalier Jean Rostand et de la résidence médicalisée adjacente sur Sèvres dont le but est de répondre aux besoins sanitaires et sociaux des populations des trois villes.
45 lits sont réservés aux ressortissants des trois communes dans la résidence médicalisé pour les personnes âgées : soit 15 lits par commune.

Voici l’activité du SICESS depuis 1995 :
Entre 1994 et 1997   : 3 650 000 F pour mise aux normes de sécurité (55% des travaux).
1998                           : 250 000 F pour mise aux normes salle de réveil
1999                           : 360 000 F ascenseur + 340 000 F sécurité de l’établissement
2000                           : 75 000 F réfection des paliers
2001                           : 280 000 F pour chariots distribution de repas
2002                           : projet de construction d’une nouvelle maison de retraite.
2003                           : 66 286 euros pour travaux de déplacement des canalisations de la nouvelle résidence médicalisée
2004                             : 527 500 euros
2005                             : 400 000 euros
2006                             : 332 500 euros
2007-2012              : aucun investissement.
2012                           : 48 000 euros pour aménagement terrasse thérapeutique et remplacement du vieux mini bus.

Il n’y a aucune autre résidence médicalisée pour personne âgées sur Chaville.
Depuis 2008, monsieur Guillet est maire de Chaville.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *