Nouveau calendrier pour le Grand Paris Express ?

Le projet transport du Grand Paris approche du moment-clé des arbitrages de Matignon prévus le 6 mars.

Car l’échéance est cruciale: dans un contexte général de resserrement des dépenses publiques, Jean-Marc Ayrault va devoir dire s’il lance un projet de nouveau métro qui devrait coûter 25 milliards et s’il dégage les financements nécessaires pour la remise à niveau de l’existant (le « plan de mobilisation », 7 milliards).Car l’annonce d’un coût probable du réseau de moitié plus élevé que prévu n’a pas provoqué de réactions outrées sur la validité du chiffrage. Jean-Paul Huchon, président de la région, ou Valérie Pécresse, chef de son opposition, vont dans le même sens du constat qu’il manque en effet 10 milliards. Le devis initial fait en 2011 avait en effet été sous-estimé.

Le schéma du Grand Paris actuellement :

En ces temps de rigueur, le gouvernement va t’il montrer que sur un sujet majeur qui concerne des millions de personnes, il y a moyen d’être au rendez-vous ?
C’est une occasion pour le gouvernement de montrer qu’il y a là un grand projet avec des effets multiplicateurs.
Et qui créera de nombreux emplois dans la Région et renforcera l’attractivité du pays.

Encore faut-il financer les 10 milliards manquants.

 

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *