Rien n’est joué !

Le 22 avril, les électeurs se sont déplacés en masse et François HOLLANDE est sorti avec 28,63 % des suffrages exprimés.
Dans les Hauts-de-Seine, il a obtenu le résultat historique de 30,16 %.
Les résultats dans notre département montrent des progressions plus importantes encore qu’au niveau national.
L’écart dans les Hauts-de-Seine se réduit fortement entre Nicolas Sarkozy et notre candidat, passant de 12 à 5 points : François Hollande gagne 4 points et Nicolas Sarkozy régresse de 3 points.

A Chaville, le résultat du 1er tour de l’élection présidentielle est en nette progression également : l’écart passe de 1000 voix lors du 1er tour à Chaville en 2007 à 300 voix lors du 1er tour en 2012.

La très nette amélioration du rapport de force gauche/droite génère des perspectives intéressantes dans de nombreuses villes ou circonscriptions de notre département.
Notre stratégie de proximité a permis à François HOLLANDE de monter aussi haut dans un département réputé pourtant difficile.
Dans les Hauts-de-Seine, fief de Sarkozy, nous pouvons réussir dimanche 6 mai à donner une majorité à François Hollande. Département qui pourrait ainsi contribue à apporter notre pierre à la victoire de François HOLLANDE.

Rien n’est joué ! L’élection se gagne au second tour et nous savons que Nicolas Sarkozy compte sur le Front National.  Aussi, il nous faut mobiliser le plus largement possible pour le 6 mai et assurer la victoire de François Hollande, le candidat du changement, le candidat du redressement économique, de la justice sociale, de la moralisation de la vie publique, du rassemblement.

Le 6 mai, c’est par nos bulletins de vote que nous pouvons contribuer à l’œuvre de reconquête républicaine menée par François HOLLANDE.
Un dernier effort est donc indispensable car les enjeux sont trop importants.
Le 6 mai, nous devons confirmer et amplifier les scores du premier tour. C’est vous, grâce à vos suffrages, qui portez le changement

« Depuis dix ans, j’attends le changement. Je lutte pour le changement. Depuis cinq ans, je considère que le changement est devenu un impératif.
Depuis des semaines, je vois le changement venir, arriver. Je le sens possible, à la portée de notre main ! La main de chacun, la main qui va le 6 mai prendre le bulletin du changement ! Le mettre dans l’urne, en faisant cet acte fort, démocratique, qui permet à un pays de se redresser. (…)
Merci d’être à ce rendez-vous. Merci de croire en ce que nous représentons. Merci d’être dignes, dans ce combat, des valeurs que vous portez. Merci parce que sans vous, sans vous, il n’y a pas de victoire possible. »
François HOLLANDE
Meeting de Bercy, le 29 avril 2012

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *