Tribune groupe socialiste – Mai 2012 – Chaville Magazine

AUTOLIB’ TROUVE SA VOIE. Cinq mois après son lancement le 5 décembre 2011 et à quelques jours de l’arrivée de la 1000ème voiture électrique, Autolib’ poursuit sa route dans la métropole.
Ce nouveau transport public de voitures en libre-service, inspiré de Vélib’ et initié par le maire de Paris et soutenu par Jean-Paul Huchon pour la Région Île-de-France, compte aujourd’hui 3000 abonnés annuels actifs.
Parmi les premiers utilisateurs, la tranche d’âge des 25-34 ans est particulièrement séduite par ce service innovant par son aspect économique, écologique et pratique et dont l’ambition est de s’adresser au plus grand nombre.
Déjà 70%des utilisateurs se déclarent satisfaits par ce mode de déplacement partagé et sont prêts à renouveler leur location. Le nombre de locations quotidiennes progresse également. Elles sont désormais en moyenne de 750 par jour avec des pics de 1100 locations en fin de semaine.
Le trajet moyen est de moins de 10 km et n’émet aucune émission polluante car Autolib’ est totalement propre.
De nouvelles offres d’abonnement sont proposées : un mensuel à 30 euros et en « multicartes » permettant à 4 abonnés de disposer de 16h de location pour 165 euros.
Le syndicat Autolib’ a prévu l’installation de 100 stations en parking d’ici le 1er octobre 2012. Sur voirie, 313 stations sont actuellement en service.
Le département des Hauts-de-Seine était le seul département de petite couronne à avoir refusé dans un premier temps de mettre gracieusement à disposition ses routes pour l’installation des stations Autolib’.
Cette décision risquait de mettre à mal la continuité territoriale du dispositif Autolib’.
Elle apportait la preuve de l’égoïsme de la droite qui en refusant de participer au financement d’un dispositif, pénalisait l’ensemble des franciliens.
En février 2012, les Hauts-de-Seine, sous la pression des élus socialistes du Conseil général, ont finalement adhéré à Autolib’.
Le maillage va donc pouvoir s’intensifier pour mieux desservir les zones d’habitat, d’emploi et d’activités.
La communauté d’agglomération « Grand Paris Seine Ouest » a adhéré au syndicat et réalisé 7 stations le 1er décembre dernier, 66 sont en attente.
Sur Chaville l’installation de 4 stations est prévue.
-Pavé des Gardes vers la Pointe de Chaville.
-Sous-sol du parking de l’Atrium
-Centre ville (futur parking en sous-sol)
-rue Anatole France (en activité).
Souhaitons que ce dispositif n’apporte que des satisfactions aux habitants de notre commune.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *