Tribune groupe socialiste – Avril 2012 – Chaville Magazine

LES COLLECTIVITÉS LOCALES, UNE CHANCE POUR LE REDRESSEMENT ÉCONOMIQUE

Depuis trois ans la crise a considérablement affaibli le pays. Pour y faire face, le gouvernement a choisi la pire des options: celle du désengagement de l’état et de l’austérité.
La suppression de 145000 emplois publics depuis 2007 (dans l’Education nationale, la police et les hôpitaux publics) porte atteinte aux fondements de notre cohésion sociale.
Les plans de rigueur ont touché principalement les plus modestes et les classes moyennes.
Ce n’est pas l’augmentation de la TVA de 1,6 point qui améliorera l’état de notre économie. Frappant tous les ménages, elle réduira la consommation et empêchera la croissance.

Les collectivités ne sont pas épargnées.
Le gouvernement a choisi de les étrangler financièrement en reconduisant le gel des dotations pour la deuxième année consécutive.

Pourtant à l’examen des faits que constatons- nous?
– les transferts de compétences sont insuffisamment compensés.
– la réforme de la taxe professionnelle réduit considérablement les marges de manoeuvre et l’autonomie fiscale des collectivités territoriales.
Rappelons que cette « réforme » représente un gouffre pour les finances de l’Etat d’environ 5 milliards par an.

Et pourtant les collectivités
– Réalisent près de 75 % de l’investissement public.
– Participent depuis longtemps à lamaîtrise de l’endettement.
– Et la loi les oblige àmaîtriser leurs dépenses: leurs budgets doivent être votés en équilibre. Ce qui n’est pas le cas de l’Etat qui emprunte pour financer son fonctionnement à hauteur de 20 %. Son déficit est 67 fois supérieur à celui des collectivités!
Consacrent les 4/5 ème de leurs budgets aux biens et services publics de proximité.

Si pour le gouvernement les collectivités représentent une charge, pour les socialistes elles représentent une chance, une chance pour le redressement économique.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *