ITINÉRAIRE D’UN ÉLU SOCIALISTE EN SARKOZIE par Guy Janvier. Avant-propos de Robert Badinter.

Guy Janvier est élu conseiller général des Hauts-de-Seine en mars 2004 lorsque Nicolas Sarkozy en devient président. S’il prétend vouloir faire de ce département le laboratoire de ses idées, N. Sarkozy comprend vite l’intérêt qu’il a de ne rien changer au « système » mis en place par Charles Pasqua.


Mais dans les Hauts-de-Seine, la politique est également un sport de combat. Guy Janvier a donné des coups et il en a aussi beaucoup reçus, des coups bas surtout. Parce qu’il a choisi comme territoire de jeu le cœur même du Politicus Circus, le bastion de ses adversaires, le temple du cynisme : j’ai nommé le département le plus riche de France dont les parrains ne sont autres que Môsieur Charles (Pasqua), le clown blanc Santini (qui ne fait plus rire personne), les inénarrables époux Balkany, et bien sûr un certain funambule nommé Nicolas. C’est donc là que Guy exerce sa vocation, lui qui est un idéaliste de la politique, qui croit à ce qu’il dit et fait ce qu’il croit.
Maire de Vanves puis conseiller général, Guy Janvier a pu mettre en pratique ses principes dans un environnement hostile. Mais il a également pu décortiquer au scalpel les procédés du président de ce conseil général, devenu président de la République.
À la veille des élections de 2012, l’auteur montre comment les Hauts-de-Seine pourraient devenir le laboratoire de la république irréprochable et solidaire voulue par François Hollande.

Vous pouvez commander le livre chez L’Harmattan : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?

 

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *