La taxation des riches.

En politique, c’est le débat public que l’on pourrit en caricaturant à dessein les positions adverses.
Nicolas Sarkozy a tenté sur France Inter de faire comme si le projet de François Hollande de taxer à 75% les revenus au-delà de 1 million d’euros consistait en fait à taxer de 83% la totalité des revenus des Français les plus fortunés…
Premier étage de l’intox : Nicolas Sarkozy explique à tort qu’il faut ajouter aux 75% souhaité par Hollande les 8% de la CSG… en omettant qu’il y a une part déductible de la CSG, qui empêche cette addition.
Deuxième étage de l’intox, laisser croire que ce taux de 83% (inexact, on vient de le voir), porte sur la totalité des revenus : «c’est une proposition d’une démagogie insensée, et qui va conduire à ce que les gens qui gagnent cet argent, à 83%, vous imaginez bien qu’il ne va pas rester».
Patrick Cohen rectifie : «83%, au-dessus de 1 million d’euros».
Une précision qui provoque cette réaction indignée de Nicolas Sarkozy : «ah non, parce qu’on comprends pas, puisque  la position de François Hollande a changé trois fois en trois jours. J’attends la prochaine. Peut-être êtes-vous son porte-parole?».
Piqué, Cohen  réplique : «Je suis pas son porte-parole j’ai simplement écouté ses déclarations… C’est une tranche marginale, elle s’applique au-delà de 1 million d’euros ».
Sarkozy se borne à répondre : «A 83%, il n’y a aucun intérêt à rester».
Or, il n’y a aucune ambiguïté sur la proposition de Hollande. Nicolas Sarkozy aurait pu se référer à l’explication qui en a été immédiatement donnée sur le site du PS. L’instauration d’une tranche marginale revient, pour un Français gagnant 1,5 million d’euros, à taxer à 75% uniquement les 500 000 euros au-delà du million. Soit, en tenant compte des tranches préexistantes et de la tranche à 45% que Hollande veut également ajouter au-delà de 150 000 euros,  un taux moyen de 54% sur les 1,5 million.
Nicolas Sarkozy n’en ignore évidemment rien, mais préfère jouer la confusion.
Avec un peu de chance, quelques milliers d’auditeurs seront tombés dans le panneau…

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *