PS Chaville
PS Chaville

La campagne vue par la metteuse en scène Ariane Mnouchkine

…..

Voilà : J’ai 73 ans. Je n’ai plus le temps. Plus le temps de perdre. Je ne veux pas faire encore un tour de droite. Pour le dire autrement, je ne veux pas passer mon tour, encore une fois, comme je l’ai fait en 2007, parce que certains, à gauche, au Parti socialiste même, ou tout à côté du Parti socialiste, faisaient la fine bouche. « Je ne me sentais pas », avouent maintenant ou se vantent certains ou certaines. Et bien, moi, voyez-vous, je ne me sens pas d’aller encore une fois me promener dans les bois pour voir si le loup n’y est pas. Il y est, je le sais ! Et puis je ne veux plus avoir honte. Voilà cinq ans que cette « équipe » me fait honte. Chez nous, et ailleurs. Et ailleurs, où je suis en ce moment, on ne se gêne pas pour écrire fort ce qu’à peine on chuchote chez nous.

« Les Français parlent aux Français » Pom Pom Pom Poooom ! Il en est parmi vous qui se souviennent. D’autres parmi nous qui ont appris de quoi je parle. Comme moi ils l’ont reçu en héritage. D’autres sont trop jeunes. Eh bien, qu’on les renseigne ! Mais il est temps, oui, il est temps que les Français reparlent aux Français. Tous les français. De souche, de rameaux, de fleurs, ou simplement de cœur, de langue, d’espoir. Pour changer la France et l’Europe, il va falloir nous parler. En français, en bon et beau français et dans toutes les langues d’Europe. Oui, les peuples d’Europe vont devoir reprendre la parole qu’on leur a volée. Car la confiscation c’est là qu’elle est ! Pas ailleurs.

Donc il faut gagner. D’abord gagner. Et pour gagner il faut voter. Il faut voter. Il faut voter. Il faut voter. Vous n’aimez pas le mot « utile » ? Alors je vous propose le mot « nécessaire ». Le vote nécessaire. Ce qui implique, je vous l’accorde, qu’il n’est pas suffisant. Seulement indispensable. Après il y aura les législatives. Plus ouvertes, plus précises de choix, mais pas suffisantes non plus, les législatives. Aucun vote n’est suffisant. Seulement nécessaire. Indispensable. On meurt encore dans le monde, en ce moment même, pour arracher le droit de vote. Alors ? Après ?

Après, il y a l’action, le travail d’information limpide, la pression populaire. Après il y a nous, les citoyens solidaires, qui devrons ouvrir grandes les portes capitonnées des salons de Bruxelles, ces salons aux lourds rideaux, où nos dirigeants acoquinés, bien à l’abri des regards et donc de la compréhension des peuples et de leur accord, décident de tout sans nous demander rien.

…..

Il le faudra, il le faudra à nouveau, ce combat de David contre Goliath. Qui ne commencera qu’après les élections. Mais pour le mener ce combat terrible, il faut d’abord gagner ces élections. Je voterai nécessaire. Je voterai indispensable. Je voterai Hollande. Parce qu’il faut gagner cette fois-ci et prendre la responsabilité de gouverner. La gauche radicale aura, d’ici là, conquis du terrain dans les sondages et probablement distancé le Front national dans les sondages, ce qui sera une très grande et très réjouissante chose. Elle pourra désormais, par le nombre de députés que sans aucun doute elle saura faire élire, avoir un groupe à l’Assemblée, et inspirer, éclairer, aiguillonner les propositions de l’exécutif, et stimuler les décisions du Parlement ce qui sera une très importante et précieuse chose. En attendant, il faut gagner. Je voterai Hollande.

http://www.telerama.fr/divers/presidentielle-j-28-la-campagne-vue-par-la-metteuse-en-scene-ariane-mnouchkine,79275.php

L’Europe, l’Euro et Nous.

Jeudi 29 mars à 20h15, au SEL à Sèvres : réunion publique sur le thème de l’Europe avec les participations exceptionnelles de Martin Schulz, Président du Parlement Européen et de Pervenche Berès, présidente de la commission de l’emploi et des affaires sociales au Parlement européen.

 Au SEL, 47 Grande Rue, Sèvres.

Pourquoi Merah n’est pas papy Voise (le neuf-quinze de Daniel Schneidermann).

Donc, tout se serait retourné ? Quelle curieuse ambiance, tout au long de cette journée d’hier. En une journée, une apparition télé à Paris, une autre à Montauban, un grand rabbin, un président de mosquée, des obsèques dans une caserne, Sarkozy aurait repris la main ? Curieuse ambiance d’amère sidération, parmi quelques amis et confrères, tous indiscutablement antisarkozystes, qui expliquent, ou écrivent, qu’ « il » a tout de même été très fort, bien joué le coup, trouvé les mots qu’il fallait, ré-endossé le costume du « président protecteur », etc. On la retrouve, cette sidération, dans les éditos saluant le discours de Sarkozy à Montauban, comme dans la retransmission complaisante des confidences inquiètes de l’entourage de Hollande qui, à en croire France Inter ce matin, serait maintenant obligé de recentrer sa campagne sur le thème de la sécurité, toujours « glissant » pour le PS.

En d’autres termes, à en croire l’omniscient peuple de la Bulle, ou une partie, ces heures de sidération suffiraient à faire oublier par magie chômage en hausse et pouvoir d’achat en baisse. Evanouis le quinquennat de promesses non tenues et le gouvernement des riches. Dix ans après, l’affaire de Toulouse serait le remake de papy Voise 2012, cette agression d’un viellard d’Orléans. Et au fond de leur voix, une sorte de Schadenfreude, l’amère satisfaction d’avoir toujours eu raison, même en dépit de tous les sondages, tout au long de ces derniers mois, quand ils pensaient « qu’il se passerait quelque chose », et que Sarkozy, au fond, était imbattable.

Cette croyance sans faille dans le pouvoir magique d’une mise en scène télévisée témoigne, avant tout, d’un profond mépris pour le bon sens de l’électeur de base. Elle témoigne aussi d’une incapacité à penser autrement que par analogie, autrement qu’en se référant à des précédents, en l’occurence cette affaire papy Voise, qui obsède encore les mémoires de gauche. Et cette obsession est compréhensible, tant les chaînes d’information continue, désormais sous l’étendard de BFM TV, auront plongé dans le délire tout au long de ces journées, gommant d’un coup toute actualité nationale et mondiale, au bénéfice du Feuilleton Unique, étiré comme un chewing gum.

Mais l’affaire Merah n’est pas l’affaire papy Voise. Les différences sont multiples. Puisque cela semble nécessaire, citons-en deux. Le coup de cymbales de l’affaire Voise survient en 2002 à quarante-huit heures du premier tour de l’élection. Et l’on va donc voter avec, au fond de l’oeil, l’image du visage tuméfié du bon papy. Un mois nous sépare aujourd’hui du premier tour. Il y en aura d’autres, des images, dans le mois qui vient !

Ensuite, l’épisode Voise est l’apothéose (« le fait-divers de trop », titre Match) d’un emballement sur l’insécurité qui a commencé un an plus tôt, et a occupé les antennes tout au long de l’automne et de l’hiver 2001-2002. Journalistes, politiques, et une partie du public sont alors plongés depuis un an dans une sorte de transe chamanique, quotidiennement alimentée par la moindre agression dans un bus, la moindre insulte à un prof dans une cour de récré. Rien de tel aujourd’hui, où l’angoisse dominante, celle qui nourrit chaque jour le roman de l’élection, est celle de l’effondrement économique, et du déclassement social. Ce à quoi nous assistons, est la tentative sarkozyenne de greffer la vieille angoisse djihadiste, née du 11 Septembre, sur le terrain d’aujourd’hui. Cette tentative est fort bien menée. Mais rien n’indique qu’elle doive réussir.

Elections législatives : une Chavilloise candidate sur notre circonscription

Catherine LIME-BIFFE a été désignée pour être la candidate du Parti Socialiste dans la 8ème circonscription (Chaville, Meudon, Sèvres, Ville d’Avray, Vaucresson, Marnes-la-Coquette).

Dans la foulée de l’élection présidentielle, les élections législatives vont avoir lieu les 10 et 17 juin 2012.

L’Assemblée Nationale forme avec le Sénat le Parlement. Elle est composée de 577 députés élus au suffrage uninominal direct tous les cinq ans par les français. Un député représente sa circonscription mais également la Nation toute entière.

Sa candidature aux élections législatives s’inscrit dans le projet que François Hollande propose aux français : lucide, fondé sur la justice et le rassemblement de tous pour le redressement de notre Nation durement éprouvée actuellement.

Retrouvez Catherine Lime-Biffe sur  son site internet http://limebiffe.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Participez au 3ème comité de soutien à François Hollande sur Chaville, mardi 20 mars 20h30.

A Chaville, la campagne se déroule aussi activement. Chaque semaine, des distributions sont organisées, sur les marchés, dans les gares et les boîtes aux lettres. Votre mobilisation est déterminante pour la réussite de la campagne de François Hollande : le changement c’est maintenant, et c’est grâce à vous.

Vous souhaitez participer activement à la campagne de François Hollande sur Chaville ? Vous êtes les bienvenus. Ensemble, imaginons les actions que nous allons décliner sur Chaville. Le troisième comité de campagne aura lieu le Mardi soir prochain.

Si vous êtes intéressé pour assister aux réunions du comité de campagne, cliquer sur  Contact ou envoyer un mail à ps.chaville@laposte.net.

Sarkozy « désespéré », « trivial » et « cruel » d’après le New York Times et le Wall Street Journal.

Le New York Times hier, jeudi. « La campagne de réélection du président Nicolas Sarkozy en France devient un peu désespérée et plus que moche. M. Sarkozy peut penser qu’il est malin en politique d’exploiter le racisme et la xénophobie. Il l’a déjà fait par le passé » poursuit l’édito du jour, rappelant les dernières sorties du candidat-président sur la viande halal, la protection des frontières ou aussi le Buy European Act.
« Beaucoup d’électeurs français pensent déjà qu’il manque de dignité présidentielle » nous accorde le New York Times et conclut : « Mr. Sarkozy n’hésite pas à se faire trivial ou cruel si cela signifie qu’il peut grappiller quelques électeurs (du Front national, ndlr) ».

Sous le titre « Nicolas Le Pen », le Wall Street Journal dénonçe de son côté le « cynisme » du président-candidat et s’interroge : « Nous nous demandons si M. Sarkozy comprend que ce sont des manifestations ouvertes de cynisme comme celle-ci qui l’ont mis dans la situation difficile où il se trouve actuellement ».

 

Vous souhaitez participer à la campagne de François Hollande à Chaville ?

Vous souhaitez participer à la campagne de François Hollande à Chaville ?
Passez nous voir samedi 17 mars pour vous inscrire à toutes les actions possibles.
Nous vous donnons rendez-vous de 16h à 18h, près du Monoprix au centre-ville.

Accueil, renseignements, formations de tous ceux qui souhaitent s’engager et faire la campagne de François Hollande sur le terrain.
Café offert et ambiance conviviale ! Venez nombreux !

Chaville Socialiste Mars Avril 2012

Au sommaire :
– Election législative : Catherine Lime-Biffe, une Chavilloise candidate sur notre circonscription.
– Participez au comité de soutien de François Hollande à Chaville.
– Chaville : le maire UMP se vante de faire baisser les impôts, c’est de la poudre aux yeux.
– Un centre ville qui ne prend pas en compte les besoins en logement des chavillois.
– Déménagement du marché : de fortes inquiétudes.
– GPSO : le marché des déchets a été passé pour 62 millions d’euros dans la plus grande opacité.
– Le chiffre du mois : la scolarisation des enfants de moins de trois ans est passée de 35% à 13% depuis 2000.
– Le chômage des jeunes dans les Hauts-de-Seine : un exemple d’échec de la politique menée par Nicolas Sarkozy.
– Triste … Marie-Chantal nous a quitté.
– Présidentielle 2012 à Chaville : le changement c’est maintenant : agenda local, procuration, contactez-nous.

Il suffit de cliquer sur Chaville Socialiste Mars Avril 2012 pour en savoir plus.

Porte à Porte : mobilisation sur Chaville, réunion de formation mercredi 14 mars à 20h30

Nous sommes à 45 jours du premier tour de l’élection présidentielle et les chances de victoire de la gauche, à travers son candidat François Hollande, n’ont jamais été aussi grandes.
Dans ce moment décisif, l’équipe de campagne de notre candidat a décidé de lancer une grande mobilisation pour une opération de « Porte à Porte » de grande ampleur à l’échelle du territoire National.
L’objectif est double : maintenir la proximité avec nos concitoyens avec une campagne de terrain auprès des gens et convaincre celles et ceux qui hésitent encore, à aller voter pour François Hollande.
Le comité de campagne à Chaville a décidé de s’associer à cette opération sur notre ville en organisant cet événement à partir du 19 mars prochain.
Que vous soyez sympathisants,  militants ou tout simplement simples citoyens, venez nous rejoindre pour aller à la rencontre des chavilloises et chavillois et leur parler de l’importance du vote et des propositions de notre candidat.
Une réunion d’information et de formation est planifiée pour le Mercredi 14 mars à 20h30
Le « Porte à Porte » se fera en binôme, de préférence, « une femme – un homme ».
La connaissance du programme de notre candidat n’est pas indispensable.
Nous vous donnerons le matériel et les éléments nécessaires pour réussir cette opération.
Quelques heures de votre temps peuvent être décisives !
Le changement c’est maintenant et c’est avec l’apport de chacune et de chacun d’entre nous.
Si vous êtes intéressé pour assister à cette mobilisation, cliquer sur  Contact ou envoyer un mail à ps.chaville@laposte.net.