Tribune groupe socialiste – Février 2012 – Chaville Magazine

Champagne pour tout le monde ?

Suppression de la taxe « hôtellerie de luxe » : les palaces satisfaits.
Retirée après une intense campagne des lobbies de l’hôtellerie de luxe, la taxe devait rapporter 90 millions d’euros. Elle devait coûter 4 euros aux clients qui dorment dans des chambres à 200 euros et 20 euros aux malheureux qui prennent des suites à 1000 euros !

Mais les  ménages modestes et moyens trinquent.
Rien ne leur est épargné ! Augmentation des taxes sur les mutuelles, de la contribution sociale généralisée (CSG), de la TVA et gel des prestations sociales.
A cela s’ajoute le gel, sur Chaville , des tranches de quotient familial non revalorisées depuis plusieurs années. En effet, cela équivaut en fait à une hausse supplémentaire généralisée .chaque année.
Ce gel concernant tous les tarifs chavillois des services enfance, jeunesse et sports, amplifie un peu plus les hausses de 2,1% pour 2012 (3,25% pour la cantine scolaire), après celles particulièrement fortes de 5% en 2008, et d’environ 8% en 2009.

Toujours pour réaliser des économies, la direction de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Hauts de Seine (CPAM 92) veut imposer la fermeture de 19 centres de Sécurité Sociale sur les 40 existants. Chaville est concernée.
Cela serait catastrophique pour les populations les plus fragiles, les malades, les personnes âgées, tous ceux qui ne peuvent pas se déplacer pour faire valoir leurs droits.
En matière de santé, notons aussi l’augmentation du forfait hospitalier, l’imposition des indemnités journalières, l’abaissement des taux de remboursement…Conduisant les plus vulnérables à différer ou à renoncer aux soins nécessaires.
Où sont les économies lorsque l’on amplifie le risque sanitaire ?

Exemplaire ?
Dans le dernier éditorial, le maire de Chaville affirmait :  « Alors que beaucoup de Français s’interrogent sur la gestion des deniers publics, en particulier pour les collectivités locales, Chaville est aujourd’hui une ville exemplaire ».
Qu’on en juge : lors du dernier conseil municipal, dans le cadre du centre ville, il a été décidé d’acquérir des parcelles au 1479 avenue Roger Salengro pour une somme de 3 500 000 euros, alors que les estimations 2010 et novembre 2011 faites par le service de la direction des finances publiques « France Domaine » étaient fixées  à 2 091 000 euros ! Champagne pour les heureux gagnants !
Ce même conseil de décembre, décidément très généreux ce soir-là avec l’argent des contribuables, a voté dans la foulée 370 000 euros d’indemnités d’expropriation aux lots voisins alors que fin novembre 2011 « France Domaine » les évaluait à seulement 276 000 euros ! Etonnant de la part d’un maire qui s’autoproclame gestionnaire « exemplaire » 

Jocelyne Quoniam, Yannick Avelino. Conseillers municipaux groupe socialiste
Tel: 01 47 50 50 96 (Parti Socialiste-Section de Chaville-BP 20)
Mail: ps.chaville@laposte.net

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *