Tribune groupe socialiste – Chaville Magazine – octobre 2011

L’enjeu de ce document d’urbanisme est fondamental puisqu’il a pour objet de préparer l’avenir de Chaville et des chavillois pour les 15 prochaines années.
Il n’échappe à personne que se loger dans notre ville s’avère de plus en plus difficile. Il apparaît donc nécessaire, pour répondre aux besoins des habitants, d’augmenter de façon progressive mais significative la quantité de logements disponibles.
A ce titre, il serait important de suivre les conseils de la Région et de la Société du Grand Paris qui préconisent de densifier l’habitat aux abords immédiats des gares. A Chaville, bénéficiant de deux gares et trois lignes de chemins de fer, nous souhaitons que le PLU évolue en ce sens, ce qui n’est pas vraiment le cas actuellement. La ville semble accepter notamment que nos jeunes trouvent des difficultés à se maintenir sur Chaville.
Au niveau environnemental, nous constatons le caractère très prégnant de la voiture dans le futur centre-ville. Les domaines des transports en commun, de la circulation et du stationnement ne sont pas traités de façon satisfaisante. Créer une véritable continuité des voies de circulation piétonne entre le centre ville et les autres quartiers de la ville est essentiel.
L’opération Atrium voit le faubourg ancien disparaître ainsi que l’espace ouvert du parvis  de l’Atrium au profit d’un restaurant!
Le patrimoine remarquable à surveiller n’est plus mentionné dans le document.
En zone dense, nous sommes contre le fait de compter les toitures et les terrasses végétalisées en tant qu’espaces verts (même avec un coefficient de un demi). Les espaces verts sont évidemment ceux du sol.
D’autres paramètres préconisés par le Conseil Communal de Développement Durable touchant la qualité de vie ne sont pas repris par le PLU, comme la présence de gardiens dans les habitations collectives et la nécessité de prévoir des espaces pour le stockage des poussettes.

Jocelyne Quoniam et Yannick Avelino, conseillers municipaux groupe PS

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *