30 ans !

30 ans que la Fête de la Musique a été inventée et, depuis, cette sympathique manifestation a fait beaucoup de chemin : reprise dans de nombreux pays, elle est inscrite désormais dans la mémoire collective, réussissant presque à occulter que le 21 juin, c’est également le 1er jour de l’été. Comme le chantaient les Négresses Vertes, « Voilà l’été ».
La Fête de la Musique tend donc à vouloir détrôner la fête Litha qui, au solstice d’Eté, invitait autrefois les peuples à fêter le jour le plus long de l’année en dansant autour de grands feux, entre le 22 et le 24 juin. Devenue les Feux de la Saint Jean par la volonté de l’Eglise, en référence à Saint Jean Baptiste, c’est ainsi qu’elle est encore connue de nos jours. Cette fête était pratiquée, sous diverses appellations, dans tous les endroits du globe et continue à être célébrée dans bon nombre de nos régions.
La Musique étant devenue universelle, et ses interprètes connus de par le monde grâce moyens de communication modernes, c’est tout naturellement qu’elle pousse peu à peu sur le côté cette ancienne fête païenne qu’est la fête du Soleil : pour danser, il faut de la musique. Peu à peu, la Musique est devenue la vedette ou du moins celle ou celui qui la fait vivre. Le baladin d’autrefois, se courbant devant son auditoire, est devenu désormais un demi-dieu devant qui l’on se prosterne, à la quête d’un regard, d’un signe, d’un autographe.
Mais la Musique est aussi l’outil de la mobilisation des peuples pour les grandes causes, des rassemblements de foules de plus en plus nombreuses pour le plaisir. Elle est présente lors des mariages comme lors des enterrements.  Elle est l’expression des peuples, de leurs joies, de leurs peines, de leur soumission, de leurs colères ou de leur insouciance.
Il était difficile de choisir entre Euterpe, Erato, Polymnie et Terpsichore : quelle muse devait-on fêter ? Il y avait un hic. On a donc fait la synthèse : Musique.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *