Rénovation et rassemblement : primaires et non-cumul

Ainsi ce 8 juin, le parti socialiste vient-il de décider que son candidat aux présidentielles de 2012 résultera d’un vote populaire dit « primaires » et, non plus, seulement des militants PS.

Ce vote débouchera à l’automne 2011.

Sans rentrer dans les modalités techniques, cette désignation sera ouverte aux sympathisants et suscite déjà beaucoup d’intérêt : un sondage CSA récent  montre que 43% des français seraient prêts à y participer, dont 19% quasi-certains. Cet acte démocratique est à saluer : il permettra de débattre des grandes options à partir des quelles il faudra construire l’alternative au sarkozysme et de choisir son porte-drapeau, désigné par plusieurs millions de français et donc porteur  de rassemblement..

Une première dans la vie politique française, une vraie preuve de  rénovation et d’ouverture .
Une décision importante également a été prise, concernant le non-cumul d’une fonction exécutive locale et d’un mandat parlementaire. Cette décision sera appliquée, par étapes, d’ici 2012, en attendant le vote d’une loi obligeant tous les partis politiques à respecter cette règle.

Pierre BARRET
Sympathisant

Étiquettes : ,
Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *