Tribune groupe Parti Socialiste – Chaville Magazine – Juin 2010

Dans le Chaville Magazine du mois d’avril, les résultats des régionales du 21 mars ont été occultés, manque de place sans doute…

Depuis la tempête grecque a soufflé sur la France.
L’Union Européenne n’a que trop tardé à réagir; dès le début, le PSE et le PS avaient demandé l’application de l’article 122 du traité de Lisbonne indiquant la possibilité d’aider un État membre en sérieuses difficultés.
Il a fallu attendre le 20 mai pour mettre en place un plan de stabilisation de l’euro. Il est nécessaire de bloquer la spéculation des marchés qui ont l’impudence de jouer contre les États qui se sont endettés pour les sauver.
Auparavant, le 7 mai, le Premier Ministre avait annoncé son objectif de ramener d’ici à 2013, le déficit public de 8 % du PIB (ce qui est énorme) à 3 %. Si l’État va réduire ses frais de fonctionnement, les mesures de soutien à l’emploi sont au régime minceur. Quant à la reconduction des aides aux ménages modestes, le gouvernement s’y est opposé. Un exemple :  la prime de 150 euros versée à 3 millions de familles bénéficiaires de l’allocation de rentrée scolaire est supprimée. Par contre, on ne touche toujours pas au bouclier fiscal: 16350 bénéficiaires à qui le fisc rend 585 millions d’euros!
Concernant les agents de l’État, le gouvernement va poursuivre le non remplacement d’un fonctionnaires sur deux. Depuis deux ans 100 000 postes ont été ainsi supprimés avec tous les problèmes et carences que cela a entraîné.

Chaville n’échappe pas à cette politique de rigueur: 2 fermetures de classe aux Pâquerettes et à Ferdinand Buisson pour une ouverture conditionnelle à Anatole France sont prévues.
Nous venons d’apprendre la fermeture de la TPS (toute petite section) aux Pâquerettes qui était pourtant ouverte depuis 7 ans et particulièrement bénéfique aux jeunes enfants. La politique gouvernementale est très claire: donner moins à ceux qui ont besoin de plus.
Dans le même ordre d’idée la majorité UMP du Conseil Général des Hauts-de-Seine a voté l’abandon du PAL (plan d’aide à la lecture) à la rentrée prochaine. Ce sont 30 communes qui en bénéficiaient.
Rappelons également que les RASED (Réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté) ont été supprimés. Là encore, ce sont les populations les plus fragiles qui sont les plus touchées.
Nous nous retrouverons à la rentrée. Bonnes vacances à ceux qui ont la possibilité de partir; nous penserons particulièrement à ceux qui n’auront pas cette chance.

Jocelyne Quoniam, Yannick Avelino.
Tél.: 01 47 50 50 96 (Parti Socialiste – Section de Chaville- BP 20)

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *