Peugeot Citroen, le lion sur le départ.

Avec une hausse de 17 % de la pression fiscale locale l’année dernière, Chaville fait partie des cancres du département. Il semble hélas que cette situation s’aggrave avec le déménagement d’un des plus gros contributeurs, le groupe PSA Peugeot Citroën.

Poumon économique de la commune, la marque occupe comme chacun sait un vaste emplacement sur l’avenue Roger Salengro, entre le Puit-sans-vin et la Pointe. Mais il semble que le contexte économique global, auquel s’ajoute une volonté de rationalisation de l’outil de production conduise le constructeur à envisager un regroupement de ses activités sur le site de Vélizy.

S’agit-il d’un redéploiement d’effectifs avec maintien d’activités sur la commune ou départ pur et simple de Chaville ? Silence radio de la part de la municipalité.

Bien triste bilan que celui affiché par une équipe communale qui avait pourtant communiqué sur le dynamisme économique local lors des dernières élections.

Citroën s’ajoute donc à une liste déjà bien longue : en quelques mois, fermeture de deux marchands de journaux d’une pharmacie, d’une boulangerie, d’une agence de service informatique, d’un ébéniste, …

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *