Défendons nos territoires

Près de trente ans après les grandes lois de décentralisation initiées par la gauche, alors qu’un consensus semblait s’être formé pour soutenir cet héritage commun, le gouvernement a décidé de procéder à une vaste recentralisation et à une régression territoriale.

Recentralisation, puisque la suppression de la taxe professionnelle prive les départements et la région d’une grande partie de leur autonomie financière. Le Gouvernement creuse chaque jour le déficit et la dette, il veut reporter sa responsabilité sur des collectivités territoriales meilleures gestionnaires que lui et il prive les communes, les départements et les régions de près de 6 milliards d’euros de recettes par an que les ménages devront payer.

Régression, puisque sous couvert d’un argument démagogique et malsain sur le coût des élus, la création du conseiller territorial signifierait moins de proximité dans les départements et moins de temps consacré aux politiques d’avenir au niveau régional. Le mode de scrutin retenu pour ce nouvel élu serait un grave recul pour la démocratie et pour la parité : il a pour seul but de permettre à la droite de remporter les futures élections.

Dans la foulée des élections régionales dont le résultat a été désastreux pour le Droite, le Gouvernement souhaite faire adopter ses projets avant l’été.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *