Tribune groupe Socialiste – Chaville Magazine – Février 2010

BONNES NOTES,FAUSSES NOTES
Lors du dernier conseil municipal du 18 décembre 2009 nous avons approuvé la mise en place du dispositif du micro crédit social personnel.
C’est une bonne chose car il peut permettre de concrétiser un projet soit professionnel (frais d’inscription à une formation par exemple) soit personnel (acquisition d’un bien de première nécessité, accès au logement, santé etc…).
Nous avons également voté la création d’un emploi de manager de ville.
Redonner du dynamisme et de l’attractivité au marché nous paraît essentiel.
Il va falloir être inventif pour inciter nos quelques commerçants à demeurer dans notre commune, d’autres à s’y installer, et tout cela en concertation.
Nous avons dénoncé les ouvertures dominicales à Chaville.
Des questions se posent:
Sont-elles légales? A t’on demandé la création « d’un périmètre d’usage de consommation exceptionnel » (PUCE)? Le rapport de la Chambre de commerce et de l’industrie établit que l’ouverture d’enseignes le dimanche après-midi, serait susceptible d’avoir des conséquences néfastes à la fois sur les épiceries familiales mais aussi sur le marché qui a lieu le dimanche matin.
Concernant les effectifs communaux, nous avons voté contre la création d’un brigadier de police municipale. Si la sécurité est un droit fondamental pour toute la population, elle doit être assurée par la police nationale dont la
mission est d’être au service des autres, au plus près de la société, de ses problèmes et de ses évolutions.
A l’heure actuelle que se passe t’il?
D’une part, on supprime des effectifs (d’ici 2012, il y aura 8000 policiers et 2500 gendarmes en moins) et de l’autre on veut créer une police privée.
Notons que le commissariat de Sèvres possède l’un des plus faible nombre de policiers par habitant de notre département. En 2015, les agents privés seront plus nombreux que les fonctionnaires de l’état. On privatise partout, c’est la politique néfaste de la droite. De plus, cette police municipale a un coût.
Qui paiera le local, le véhicule et les effectifs, les chavillois bien sûr!
Encore une fois, l’Etat se désengage sur nos finances locales.
Pour nous, la sécurité doit être d’abord assurée par la police de la Nation. Il faut lui donner des moyens pour accomplir sa tâche.

Jocelyne Quoniam, Yannick Avelino, conseillers municipaux
Tel: 0147505096 (Parti Socialiste – Section de Chaville – BP 20)
Mail: ps.chaville@laposte.net – Site internet: http://chaville.parti-socialiste.fr

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *