Conseil municipal du 17 juin 2009

Budget- finances- marchés publics
Concernant le compte Administratif 2008, le compte de gestion 2008, la décision modificative n°1 du budget 2009 de la ville, nous nous sommes abstenus.
Nous nous sommes élevés contre le fait que le voyage des personnes âgées et leur cadeau de fin d’année soit transférés du CCAS à la ville pour des raisons techniques.
Le CCAS a une mission globale concernant les personnes âgées et il ne s’agit pas de le vider de son contenu.
Nous déplorons la suppression de la caisse des écoles, c’est la disparition d’une instance de dialogue entre les parents, les acteurs de la vie scolaire et de la municipalité ;pour nous c’est un recul de la démocratie.

Nous nous sommes abstenus sur le projet de délégation au maire concernant les marchés publics.
Sous prétexte de relance de l’économie, Nicolas Sarkozy a fortement affaibli les règles encadrant l’attribution des marchés publics.  Une des principales modifications du Code des Marchés Publics ( fin 2008 ) est la possibilité de passer des marchés sans concurrence ni publicité préalables dès lors que le montant est inférieur à 20 000 euros HT ( article 28 du Code )
De plus, le Code des Marchés Publics permet dorénavant à un maire de passer une commande publique jusqu’à 50 150 000euros contre 206 000 euros avant la réforme, sans CAO, c’est-à-dire sans consultation des élus.
Pour nous la transparence des décisions est un principe fondamental.

Urbanisme- travaux- environnement- développement durable- intercommunalité
> Contre : Nous avons voté contre l’installation d’une grille fermant la mairie rue de la République ;cela ne réglera pas le problème du stationnement dans le quartier ni celui des SDF qui vivent dans la ville depuis peu. Les problèmes sont repoussés mais non réglés

> Pour : Nous avons voté pour la création d’un hôtel des métiers d’art au 20 rue Carnot ( Académie des Beaux-Arts ) comme il en existe à Meudon au Potager du Dauphin.

> Contre : Nous avons voté contre la demande d’intérêt communautaire de la ZAC centre-ville, nous avons trop d’interrogations sur le sujet. Il nous paraît risqué de confier les rennes du centre-ville à la communauté d’agglomération car celle-ci administre d’une manière très éloignée du terrain. Par ailleurs, le dernier Rapport de la Chambre Régionale des Compte sur la Communauté d’agglomération Arc de Seine  indique une dérive impressionnante des budgets de fonctionnement.

Sports- loisirs- animation.
> Contre : Nous avons voté contre les augmentations concernant les tarifs de :
– La restauration collective = +3,4%
– Les séjours en classe de neige =  école Anatole France +17% /  écoles F.Buisson et Paul Bert +5,7%
– L’accueil périscolaire = +4%
– Accueil de loisirs =  + 7%
– Mini séjours =  + 5%
– Ecole municipale des sports = + 7,8%

Non content d’augmenter copieusement les impots locaux, le maire en rajoute une louche sur tous les services de proximité qui touchent les familles sans parler d’amélioration significative des prestations effectuées.

Vos conseillers municipaux : Jocelyne Quoniam et Yannick Avelino

Étiquettes : , , ,
Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *