PS Chaville
PS Chaville

Heures supplémentaires : il faut arrêter les frais.

Le magazine « Alternatives économiques »  a initié une pétition pour appeler à revenir sur les exonérations sociales et fiscales pour augmenter les heures supplémentaires travaillées. Dans le contexte actuel de la crise et du nombre de chômeurs croissants en France (80 000 chômeurs en plus en février), ce dispositif qui coûte 4 milliards d’euros par an va à l’encontre d’une politique de création d’emploi.
Pour en savoir plus, vous pouvez lire une analyse du sujet par Denis Clerc : le scandale des heures supplémentaires
Vous pouvez aussi signer la pétition qui rassemble déjà plus de 30 000 signatures.

Tribune groupe PS – Chaville Magazine – Février 2009

LA DÉMOCRATIE REPRÉSENTATIVE

Nous présentons nos meilleurs voeux à tous les chavillois avec une pensée toute particulière pour les personnes touchées par la crise.
Que lit-on dans le dernier Chaville Magazine ?
La fusion des deux communautés Arc de Seine et Val de Seine est décidée.
Par qui ?
Les maires concernés et eux seuls ? Non, la loi est très claire, c’est le préfet, censé piloter le dispositif, qui prend la décision finale.
En a t-on discuté au conseil municipal, avec la population?
Non. Étonnant lorsque l’on sait que les communautés d’agglomérations prennent aujourd’hui des décisions très importantes à la place des communes.
Autre anomalie criante, la loi permet à l’heure actuelle d’en exclure totalement les oppositions municipales. Pour respecter la démocratie il suffirait de répartir les sièges entre les listes selon les règles de la représentation proportionnelle.
On nous explique aussi qu’avec cette fusion tout sera mieux et moins cher.
Actuellement, combien coûte à Arc de Seine le Palais des Sports d’Issy ? Près de 1 million d’euros.
Rappelons que cet équipement purement isséen a été transféré à l’agglomération pour éviter à la commune concernée d’en supporter le
coût !
Autre sujet important : le prix de l’eau dans les villes du SEDIF (Syndicat intercommunal des eaux d’Ile-de-France ) dont la délégation est donnée à Véolia.
À Chaville nous payons 4,01 euros le m3 ( toutes charges comprises ) contre 2,81 euros à Paris où l’eau a été remunicipalisée.
C’est très onéreux !
Pour mémoire, le SEDIF représente 144 communes, 4 millions d’habitants et un contrat de 300 millions d’euros.
L’audit financé par le SEDIF lui-même laissait apparaître une surfacturation de 40 millions d’euros, et pourtant le 11 décembre 2008 la régie privée a été reconduite sans qu’il y ait eu débat en conseil municipal.

Jocelyne Quoniam, Yannick Avelino, conseillers municipaux

Faites nous part de vos remarques et suggestions:
Parti Socialiste – section de Chaville – BP 20
Tél.: 0147505096 – E-mail: ps.chaville@laposte.net
Et retrouvez-nous sur le site: http://chaville.parti-socialiste.fr
Groupe Groupe Agir ensemble Parti socialiste
Conformément

Tribune Groupe PS – Chaville Magazine – Mars 2009

À VOUS DE JOUER !
Annoncés le 9 mars 2008 et prévus pour l’automne suivant, les États Généraux ne semblent plus à l’ordre du jour.
Tous les habitants devaient être consultés pour la conception d’un véritable projet de ville concernant tous les quartiers avec mise en place d’ateliers thématiques.
En guise de concertation que nous propose t-on maintenant ?
Un petit concours de diversion pour choisir le nom de la nouvelle communauté d’agglomération dont l’existence n’a pas encore été ratifiée par le Préfet.
Soyons sérieux, le projet de fusion Val de Seine/Arc de Seine concerne quand même 300000 habitants pour un budget de 200 millions d’euros par an!
L’intercommunalité touche très directement à la vie quotidienne des habitants : développement économique et création de zones d’activité, aménagement de l’espace, transports publics, politique du logement, politique de la ville…
Il est donc urgent de faire participer les populations aux choix et aux décisions.
Nous avons toujours été favorables à un rapprochement avec Sèvres, ville avec laquelle nous sommes directement en lien (hôpital, commissariat, centre des impôts, lycée, SEL, transports et communications).
Élargir le périmètre de l’intercommunalité Arc de Seine est une nécessité mais doit se faire dans la plus grande transparence.
Dans une démarche démocratique, la moindre des choses aurait été d’informer et de consulter les élus.
C’est pourquoi nous demandons un conseil d’agglomération représentatif des suffrages exprimés lors des élections municipales de chaque ville concernée.

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques et retrouvez nous sur notre site:
http://chaville.parti-socialiste.fr
Jocelyne Quoniam. Yannick Avelino, conseillers municipaux
Parti Socialiste- section de Chaville-BP 20
Tél: 01 47 50 50 96- E-mail: ps.chaville@laposte.net

Appel à la manifestation du 19 mars

Le 29 janvier dernier, plus de 70% de la population soutenait les manifestants et 2,5 millions de personnes descendaient dans les rues.

Depuis, les milliards continuent de pleuvoir pour sauver ceux qui ont conduit à l’effondrement du système, alors que les nouveaux chômeurs se comptent désormais en millions de par le monde.

Après s’être enrichi par le surendettement des ménages, la fuite en avant continue par le surendettement des générations futures ! Qui paiera ces milliards « prêtés » par l’état, si ce ne sont nos propres retraites et nos propres enfants ?

Une prise de conscience timide commence bien à poindre. De-ci de-là des annonces apparaissent pour contrôler les paradis fiscaux, pour dénoncer les excès du capitalisme total. Ce qui était impossible hier devient soudain possible aujourd’hui. Tiens donc, nous aurait-on menti ? Nous aurait-on fait peur pour mieux nous amadouer ? Nous aurait-on abêti pour faire de nous des défaitistes crédules, incapables de discerner le voleur du volé, la victime du coupable ?

Mais il faut aller au bout de la logique et obtenir que toutes les institutions judiciaires nationales aient la liberté d’enquêter dans n’importe quel paradis fiscal. De même, Si les dépôts bancaires et les investissements doivent être sauvés, les paris spéculatifs et toxiques doivent être supportés par ceux qui ont mis en danger l’économie mondiale. La « prise de risque » et la « responsabilité » ne doivent pas être de simples slogans qui s’appliquent à soi quand tout va bien et qui doivent être supportés par les autres quant ça va mal. Notre devoir est de refuser la privatisation des profits et la nationalisation des pertes ! Et il n’est désormais plus responsable de se cacher derrière le sempiternel « ce n’est pas possible » !

Le 19 mars, toutes les organisations syndicales et les partis d’opposition appellent à une grande manifestation nationale. Venez nombreux, c’est votre devoir de citoyen ! Le mot d’ordre doit être « Refusons que le citoyen paye à la place des Bangsters(*) »

Les Socialistes se donnent rendez-vous à 13h00 devant le Cirque d’Hiver. La mobilisation s’annonce très forte. Ce sont 2 cortèges qui partiront de la Place de la République à 14h00 pour se rendre à Nation en empruntant 2 parcours différents.

Patrick Fournier

(*) Bangster : Nom donné aux banquiers par le milieu de la finance lui même.