88% des Français s’opposent au travail du dimanche

Travail du Dimanche                  Un sondage à peine fabriqué 

Récemment, le Journal Du Dimanche (JDD) faisait ses choux gras d’un sondage selon lequel la grande majorité des salariés étaient prêts à travailler le dimanche. Il faut regarder d’un peu plus près ce sondage, surtout si l’on sait qu’il a été réalisé par l’Ifop dont la présidente n’est autre que Laurence Parisot, présidente du Medef.
Or ce sondage a été réalisé par Internet, ce qui n’est pas la règle.
Quant à la question posée sur l’acceptation ou non de travailler le dimanche, elle mentionne en même temps que celui-ci serait payé avec majoration.
Les trois possibilités de réponse proposées par l’Ifop sont : oui, oui occasionnellement ou bien, non. Le oui obtient 12%, le oui occasionnellement 47%, le non 41%. L’Ifop n’en conclut pas moins que 59% des personnes sondées sont d’accord pour travailler le dimanche.
Si les trois possibilités de réponses proposées avaient été : non, non sauf occasionnellement et oui, on peut conclure que le oui aurait obtenu 12%, le non sauf occasionnellement 47% et le non 41%. Le total des non aurait donc été de 88%.
Bel exemple du fait qu’aux sondages on peut faire dire ce que l’on veut. Mais c’est en s’appuyant sur de tels sondages que le gouvernement voudrait nous faire travailler, sans nous payer plus, tous les dimanches qui interresseront les grands patrons de la grande distribution. 

Article paru dans le Lutte Ouvrière n° 2104 du 28 novembre 2008.

Patrick Fournier 

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *