PS Chaville
PS Chaville

tribune groupe PS – chaville magazine – juin 2008

SERVICE MAXIMUM
Le service maximum c’est ce que nous demandons pour notre Education nationale.
11200 suppressions de postes prévues à la rentrée 2008 ce n’est pas acceptable.
De même, le contenu des nouveaux programmes dans les écoles ne répond pas aux véritables attentes.
Que veulent les enseignants et une majorité de parents ?
La mise en place d’un système éducatif performant, efficace qui garantit la réussite de chacun.
Au lieu de répondre aux vrais problèmes qui se posent le Gouvernement, sans consulter les syndicats, a annoncé le dépôt d’un projet de loi sur le Service Minimum d’Accueil (SMA) qui aggraverait encore la situation et serait vraisemblablement inconstitutionnel.
Plus localement, à Chaville, depuis la nouvelle mandature, le 24 janvier et le 15 mai 2008, contrairement à une large majorité de communes de toutes tendances politiques, a été mis en place dans les écoles primaires une garderie.
Cette mise en oeuvre pose problème.
D’un point de vue juridique le dispositif lancé par l’État repose entièrement sur les collectivités locales sans qu’ait été tranchée par exemple la question des responsabilités en cas d’accident.
Enfin, il est bon de rappeler que les enseignants ne font pas grève pour le plaisir (leur salaire est largement amputé) ni pour pénaliser les familles mais dans le strict intérêt des enfants.
Beaucoup l’ont compris et ils sont de plus en plus nombreux à se mobiliser.
Jocelyne QUONIAM, Yannick AVELINO, Conseillers municipaux
Tél. : 01 47 50 50 96 –
E-mail : ps.chaville@laposte.net

résultats du 1er tour des cantonales de Chaville Vaucresson Ville d’Avray Marnes La Coquette

inscrits 27013
votants 6046
suffrages exprimés 5943
taux de participation : 22,38%

C. BARODY-WEISS (UMP) : 3199 voix (53,83%)
R. CARILLON (FN) : 292 voix (4,91%)
J. LEVAIN (PRG, soutenu par le PS et le MRC) : 1624 voix (27,33%)
A. GOUESMEL (PC) : 203 voix (3,42%)
A. MATHIOUDAKIS (Verts) : 625 voix (10,52%)

Compte tenu du faible taux de participation : il y aura un deuxième tour dimanche prochain : le 15 juin 2008.
Les élections cantonales sont un moment important et c’est pourquoi nous appelons tous les électeurs  à voter Jean Levain, le candidat de la gauche,  au deuxième tour. 
Mobilisez-vous : ce sont vos voix qui feront la différence !

La TVA à 12,55% est arrivée !

En regardant leur note de téléphone du mois de mai, les abonnés à la téléphonie fixe découvrirons une bizarrerie : la moitié de l’abonnement est toujours taxé à 19,6% mais l’autre moitié est taxée à 5,5%.

En recherchant sur internet (*), ils apprendrons qu’une loi publiée en mars 2007 autorise les opérateurs à appliquer une TVA de 5,5% sur la moitié de l’abonnement. Logiquement, les abonnés devraient s’attendre à une baisse du cout de l’abonnement. Il n’en est rien. Orange a répercuté l’intégralité de la baisse sur le montant HT, de sorte que le TTC est inchangé.

Ainsi, Orange s’est octroyé une augmentation de 6,25%, soit 1,56 €uro pour 2 mois. Multiplié par quelques 40 millions d’abonnés Français, cela représente 60 millions d’€uros sur 2 mois, soit plus de 370 millions par an (**). Joli cadeau (***) pour l’opérateur de téléphonie, une activité, comme tout le monde le sait qui est en très grande difficulté, bien plus que les marins pêcheurs et autres routiers, et avait un besoin vital de cet argent !

Comme parallèlement la TVA a baissé elle aussi de 1,56 €, soit tout de même 32% de baisse, l’état se prive de 370 millions d’€uros chaque année. Ça tombe bien, les caisses de l’état sont archi-pleines et on ne sait que faire du surplus ! C’est les profs et les lycéens qui vont être content d’enfin savoir pourquoi il faut diminuer les effectifs !

Enfin, comme le pouvoir d’achat est en perpétuelle augmentation, il était normal que les consommateurs que nous sommes ne bénéficient aucunement de cette baisse de la TVA ! Et tant qu’à continuer de payer, autant enrichir les opérateurs plutôt que l’état, puisqu’on le sait, la dette n’est plus qu’un lointain souvenir !

Bonne nouvelle également pour les restaurateurs qui, depuis plus de 10 ans attendent une baisse de la TVA, ils savent désormais que pour l’obtenir, il suffit de ne rien demander !

La seule mauvaise nouvelle est pour les institutions €uropéennes, attachées qu’elles étaient à maintenir une relative harmonisation de la TVA. Elles découvrent que l’on peut faire varier artificiellement le taux de la TVA et créer la TVA à 12,55% (50% de 19,6 + 50% de 5,5). Il suffit pour cela d’appliquer deux taux différents sur 50% du montant HT, et tant qu’on y est, pourquoi pas sur 33%, 25% ou 10% ?

Bizarre, vous ne trouvez pas, qu’une aussi jolie réforme n’ait pas bénéficié de davantage de publicité ?

(*) sources :
– QUE-CHOISIR >>>Le montant de leur facture n’a pas bougé pourtant certains clients d’Orange payent désormais leur abonnement à Internet plus cher
– LEGIFRANCE (JO n° 56 du 07/03/2007) >>> Loi no 2007-309 du 5 mars 2007 relative à la modernisation de la diffusion audiovisuelle et à la télévision du futur

(**) avec 370 millions par an, on peut payer 30 000 salariés au smic pendant 1 an, ou encore les 12 500 profs que Xaviers DARCOS veut économiser ! Quant on pense que l’état se gargarise des 8 000 chômeurs de moins du mois dernier !!!

(***) Ce cadeau satisfait pleinement Monsieur Didier Lombard, PDG d’Orange, qui s’inquiétait que Nicolas Sarkozy veuille taxer internet et la téléphonie mobile pour financer la suppression de la publicité sur les chaines publiques. Ce proche de Thierry Breton déclarait au mois de janvier « Cela nous amènera à changer nos modèles, à s’adapter. » Traduction : « A augmenter nos prix. » C’est chose faite maintenant, et on sait que ce ne sont pas les opérateurs Internet qui paieront la suppression de la publicité, encore moins les actionnaires, mais bien les consommateurs d’Internet ! Vive le marché libre et le client captif !

Patrick Fournier