Retour sur le premier tour de l’élection présidentielle

Nous nous réjouissons des résultats du premier tour de l’élection présidentielle.

Tout d’abord, la démocratie a gagné grâce à une participation historique (la plus forte de la 5ème République pour un 1er tour), et un score de l’extrême droite en fort repli, au plus bas depuis 20 ans.

Ensuite, avec près de 26%, notre candidate Ségolène ROYAL réalise un score élevé, légèrement supérieur à celui de François Mitterrand en 1981 lors de sa première victoire. Sur Chaville, notre candidate réalise exactement le même score qu’au niveau national.

Nous savons bien que se sont retrouvés dimanche sur son nom des électeurs d’autres sensibilités que socialistes mais qui ont voulu voter utile et conjurer le spectre du 21 avril 2002. Qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés.

Avec l’appel des autres candidats de gauche, dès dimanche soir, à battre le candidat de droite et donc à se rassembler derrière Ségolène ROYAL, c’est une base de départ de 37% et non 26% dont elle dispose à l’entrée dans la campagne du second tour. A l’inverse Nicolas Sarkozy n’a obtenu aucun soutien, pas même De Villiers.

Un rassemblement plus large encore va maintenant s’opérer. Les électeurs veulent très majoritairement le changement, et seule Ségolène ROYAL peut le représenter avec son Pacte Présidentiel. Elle seule peut sortir la France du marasme qu’elle traverse depuis de trop longues années, lui redonner confiance et espérance, avec les priorités qu’elle a affirmées pour l’éducation, l’emploi pour tous, l’écologie et la réforme profonde de notre démocratie.

Ce rassemblement va naturellement au-delà du PS et de la gauche : tous les hommes et les femmes libres qui veulent changer la France sans la brutaliser et en conservant notre capacité à vivre ensembles, ont vocation à le rejoindre.

Ces électeurs ne veulent pas reconduire des équipes qui ont échoué depuis 5 ans et proposent un projet qui va au-delà dans la remise en cause de notre modèle social, dans la concentration des pouvoirs, dans l’opposition des Français les uns aux autres : cette société-là, nous sommes convaincus qu’une majorité de Français n’en veulent pas. A nous de les convaincre de se rassembler derrière Ségolène Royal.

Pour toutes ces raisons nous sommes confiants dans l’issue du scrutin qui s’annonce : la victoire est possible !

Vous pouvez compter sur notre mobilisation dans ces derniers jours de campagne, à Chaville comme partout en France.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *