L’erreur à ne pas commettre : « Ma ville n’est pas équipée, le vote électronique ne me concerne pas ».

Que de fois ai-je entendu cette réponse, lorsque je faisais signer la pétition pour le maintien du vote papier !

Alors que sur 10 Chavillois abordés, 9 signent la pétition, trop nombreux sont ceux, dont la ville n’est pas « encore » passée au vote électronique, qui ne se sentent pas concernés.

Grave erreur !

Ø      Tout d’abord parce que, si les résultats des votes sont faussés à Chaville comme dans la centaine d’autres villes ayant choisi le vote électronique, cette erreur ou cette fraude aura des conséquences sur le résultat National. Ainsi, une erreur de 1% sur 1 400 000 personnes concernées par le vote électronique et c’est 14 000 voix de plus pour un candidat, une erreur de 5% et c’est 70 000 voix de plus. Ces chiffres peuvent même être doublés si « l’erreur » bénéficie à l’un au détriment exclusif d’un autre. De quoi faire passer un candidat devant un autre !
Vous n’êtes pas concernés dites-vous ? Eh bien si ! Vous l’êtes, malgré vous !

Ø      Ensuite, parce que si votre ville n’est pas « encore » passée au vote électronique, elle a de forte chance de le devenir.
Si le vote électronique n’est pas remis en cause rapidement, si les élections se passent sans qu’il n’y ait trop de doute sur le bon déroulement du scrutin électronique, alors cela sera perçu comme un gage de crédibilité, de sécurité dans le processus électoral et comme quoi, finalement, ces machines étaient bien fiables. Les villes déjà équipées ne manqueront pas de le faire savoir, de dénigrer « ces détracteurs qui auront été contredits par l’exemple » et elles pourront ainsi maintenir les machines de vote électronique. Alors, la voie sera grande ouverte aux villes qui ne sont pas encore équipées.
Vous n’êtes pas concernés dites-vous ? Eh bien si ! Vous l’êtes, et ça se précise !

Ø      Votre ville peut même passer au vote électronique sans que vous ne vous en aperceviez !!!
Très peu de Chavillois savaient qu’ils passaient au vote électronique alors même que l’information avait été, à priori correctement, diffusée dans le Chaville Magasine. Pourquoi ?
Parce que ce type de média n’est pas lu de tous et ne marque pas les esprits, l’information étant noyée parmi tant d’autres, voire est lue 2 ou 3 mois plus tard.
Ensuite, parce que le processus même de décision, lors d’un conseil municipal, au mois de novembre 2006, à une époque où aucun média n’attirait l’attention sur les risques du vote électronique, n’est pas fait pour alerter le citoyen qui s’en remet naturellement à ses élus. Il est par la suite, très difficile de faire reconnaître une erreur à un élu et lui faire faire machine arrière.
Ce scénario est celui que nous avons connu à Chaville, c’est celui que vous connaîtriez si le vote électronique ne fait plus la une des médias !
Vous n’êtes pas concernés dites-vous ? Eh bien si ! Vous l’êtes, et il est bientôt trop tard !

Ø      Enfin, parce que le processus électoral concerne tous les citoyens susceptibles de voter un jour. Si une modification est proposée, elle doit faire l’objet d’un débat national. Le droit de vote est le pouvoir le plus important que possède tout citoyen. Ce pouvoir n’a de sens que si chaque citoyen peut vérifier que ce pouvoir est bien réel. Si le contrôle du processus démocratique est délégué à une tierce personne, voire à une machine conçue par d’autres hommes, autant dire que le pouvoir que confère le droit de vote n’est plus qu’illusion.
Vous n’êtes pas concernés dites-vous ? Eh bien si ! Vous l’êtes, et il est déjà trop tard !

Petit complément à l’attention de ceux qui ne se croient pas concernés, invoquant :
        
je n’ai pas l’âge
        
je suis étranger, citoyen de la communauté Européenne
        
je suis étranger, hors communauté Européenne

Aux premiers, je réponds :
Vous êtes concernés car un jour vous aurez l’âge !

Aux seconds, je réponds :
Vous votez aux municipales ! Donc vous êtes concernés !

Aux derniers, je réponds :
Vous souhaiteriez obtenir la nationalité Française pour vous ou pour vos enfants. Là encore, vous êtes concernés !

La démocratie est une chose trop importante pour en déléguer le contrôle à son voisin !

Signez la pétition pour le maintien du vote papier sur le site http://recul-democratique.org.

Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *