PS Chaville
PS Chaville

Grand rassemblement à Charléty mardi 1er mai à partir de 17h

Venez très nombreux participer à ce grand moment festif, avec un grand concert auquel participeront de nombreux artistes : Cali, Bénabar, Yannick Noah, Michel Delpech, Leny Escudero, Indochine, Renaud, Sanseverino, Les Têtes Raides, Olivia Ruiz, Moustaki, et bien d’autres…

Bien entendu, nous attendrons tous avec impatience la prise de parole de notre candidate Ségolène Royal.

voir l’affiche Charléty

Dates à retenir dans la campagne de Ségolène ROYAL

Vous pourrez voir Ségolène ROYAL à la télévision :

– mercredi 25 avril à 20h50 sur France 2 : « A vous de juger »

– jeudi 26 avril à 20h15 sur TF1 : « Face à la Une »

– mercredi 2 mai à 21h sur TF1 et France 2 : débat de l’entre deux tours

D’autre part, un grand meeting sera organisé à Paris mardi 1er mai. Plus de détails très prochainement.

Retour sur le premier tour de l’élection présidentielle

Nous nous réjouissons des résultats du premier tour de l’élection présidentielle.

Tout d’abord, la démocratie a gagné grâce à une participation historique (la plus forte de la 5ème République pour un 1er tour), et un score de l’extrême droite en fort repli, au plus bas depuis 20 ans.

Ensuite, avec près de 26%, notre candidate Ségolène ROYAL réalise un score élevé, légèrement supérieur à celui de François Mitterrand en 1981 lors de sa première victoire. Sur Chaville, notre candidate réalise exactement le même score qu’au niveau national.

Nous savons bien que se sont retrouvés dimanche sur son nom des électeurs d’autres sensibilités que socialistes mais qui ont voulu voter utile et conjurer le spectre du 21 avril 2002. Qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés.

Avec l’appel des autres candidats de gauche, dès dimanche soir, à battre le candidat de droite et donc à se rassembler derrière Ségolène ROYAL, c’est une base de départ de 37% et non 26% dont elle dispose à l’entrée dans la campagne du second tour. A l’inverse Nicolas Sarkozy n’a obtenu aucun soutien, pas même De Villiers.

Un rassemblement plus large encore va maintenant s’opérer. Les électeurs veulent très majoritairement le changement, et seule Ségolène ROYAL peut le représenter avec son Pacte Présidentiel. Elle seule peut sortir la France du marasme qu’elle traverse depuis de trop longues années, lui redonner confiance et espérance, avec les priorités qu’elle a affirmées pour l’éducation, l’emploi pour tous, l’écologie et la réforme profonde de notre démocratie.

Ce rassemblement va naturellement au-delà du PS et de la gauche : tous les hommes et les femmes libres qui veulent changer la France sans la brutaliser et en conservant notre capacité à vivre ensembles, ont vocation à le rejoindre.

Ces électeurs ne veulent pas reconduire des équipes qui ont échoué depuis 5 ans et proposent un projet qui va au-delà dans la remise en cause de notre modèle social, dans la concentration des pouvoirs, dans l’opposition des Français les uns aux autres : cette société-là, nous sommes convaincus qu’une majorité de Français n’en veulent pas. A nous de les convaincre de se rassembler derrière Ségolène Royal.

Pour toutes ces raisons nous sommes confiants dans l’issue du scrutin qui s’annonce : la victoire est possible !

Vous pouvez compter sur notre mobilisation dans ces derniers jours de campagne, à Chaville comme partout en France.

A lire : « Le plein s’il vous plaît ! » de Jean-Marc Jancovici et Alain Grandjean (Seuil)

le plein s’il vous plait

Et si la hausse du prix du pétrole était le début d’une salutaire crise de désintoxication ? Et s’il fallait encourager cette hausse ? Si l’énergie ne vaut pas grand chose aujourd’hui, c’est que ni l’épuisement des ressources en pétrole, ni le coût du changement climatique, ne sont inclus dans son prix. Nous vivons dans l’illusion d’une source d’énergie inépuisable et bon marché, illusion qui nous masque les catastrophes climatiques, économiques et politiques à venir si nous ne faisons rien dès maintenant.

Il est temps pour chacun de nous de se montrer réaliste. Une taxe progressive et volontaire sur le pétrole profiterait non seulement à la nature, mais nous protègerait nous-mêmes, à commencer par les plus modestes, face aux mutations économiques à venir. Une idée forte et iconoclaste, pour un livre qui devrait inciter au débat.

Démocratie : Soupçons sur le vote électronique (*)

La ville de Chaville s’est équipée de machines de vote électroniques. En France 1,4 million d’électeurs pourraient utiliser les 22 avril et 6 mai des machines à voter, sans qu’il y ait eu de débat public, sur un sujet éminemment symbolique et sensible. De vives inquiétudes se font jour dans la population. Les avantages supposés (modernisation, réduction des coûts ?) ne sont pas démontrés. Les risques de fraude et d’erreurs massives et indétectables, eux, sont bien réels.

Plusieurs cas de défaillance de systèmes de vote électronique ont été observés ces dernières années. L’Irlande, après expertise, a écarté les 7500 machines qui devaient équiper le pays entier. Aux Pays-Bas, suite à une démonstration de détournement en 2006, le gouvernement vient de nommer une commission d’enquête. La Floride enfin a décidé de revenir à des bulletins papier.

Pour que les prochaines élections se déroulent dans les meilleures conditions et la plus grande transparence, le PS demande donc un moratoire sur l’utilisation des machines à voter et propose qu’un débat soit ensuite engagé au Parlement sur le vote électronique, ses avantages et ses dangers.

Le système actuel, avec une urne transparente et des bulletins papier que chaque citoyen peut venir dépouiller, est simple, transparent et fiable. Pourquoi le remplacer par un système plus opaque, sans contrôle démocratique possible, au risque de susciter des soupçons dont notre démocratie n’a vraiment pas besoin ?

Vous pouvez signer la pétition pour le maintien du vote papier sur le site http://recul-democratique.org.>

(*) Retrouvez cet article dans le Bulletin du Chaville Socialiste avril 2007

L’erreur à ne pas commettre : « Ma ville n’est pas équipée, le vote électronique ne me concerne pas ».

Que de fois ai-je entendu cette réponse, lorsque je faisais signer la pétition pour le maintien du vote papier !

Alors que sur 10 Chavillois abordés, 9 signent la pétition, trop nombreux sont ceux, dont la ville n’est pas « encore » passée au vote électronique, qui ne se sentent pas concernés.

Grave erreur !

Ø      Tout d’abord parce que, si les résultats des votes sont faussés à Chaville comme dans la centaine d’autres villes ayant choisi le vote électronique, cette erreur ou cette fraude aura des conséquences sur le résultat National. Ainsi, une erreur de 1% sur 1 400 000 personnes concernées par le vote électronique et c’est 14 000 voix de plus pour un candidat, une erreur de 5% et c’est 70 000 voix de plus. Ces chiffres peuvent même être doublés si « l’erreur » bénéficie à l’un au détriment exclusif d’un autre. De quoi faire passer un candidat devant un autre !
Vous n’êtes pas concernés dites-vous ? Eh bien si ! Vous l’êtes, malgré vous !

Ø      Ensuite, parce que si votre ville n’est pas « encore » passée au vote électronique, elle a de forte chance de le devenir.
Si le vote électronique n’est pas remis en cause rapidement, si les élections se passent sans qu’il n’y ait trop de doute sur le bon déroulement du scrutin électronique, alors cela sera perçu comme un gage de crédibilité, de sécurité dans le processus électoral et comme quoi, finalement, ces machines étaient bien fiables. Les villes déjà équipées ne manqueront pas de le faire savoir, de dénigrer « ces détracteurs qui auront été contredits par l’exemple » et elles pourront ainsi maintenir les machines de vote électronique. Alors, la voie sera grande ouverte aux villes qui ne sont pas encore équipées.
Vous n’êtes pas concernés dites-vous ? Eh bien si ! Vous l’êtes, et ça se précise !

Ø      Votre ville peut même passer au vote électronique sans que vous ne vous en aperceviez !!!
Très peu de Chavillois savaient qu’ils passaient au vote électronique alors même que l’information avait été, à priori correctement, diffusée dans le Chaville Magasine. Pourquoi ?
Parce que ce type de média n’est pas lu de tous et ne marque pas les esprits, l’information étant noyée parmi tant d’autres, voire est lue 2 ou 3 mois plus tard.
Ensuite, parce que le processus même de décision, lors d’un conseil municipal, au mois de novembre 2006, à une époque où aucun média n’attirait l’attention sur les risques du vote électronique, n’est pas fait pour alerter le citoyen qui s’en remet naturellement à ses élus. Il est par la suite, très difficile de faire reconnaître une erreur à un élu et lui faire faire machine arrière.
Ce scénario est celui que nous avons connu à Chaville, c’est celui que vous connaîtriez si le vote électronique ne fait plus la une des médias !
Vous n’êtes pas concernés dites-vous ? Eh bien si ! Vous l’êtes, et il est bientôt trop tard !

Ø      Enfin, parce que le processus électoral concerne tous les citoyens susceptibles de voter un jour. Si une modification est proposée, elle doit faire l’objet d’un débat national. Le droit de vote est le pouvoir le plus important que possède tout citoyen. Ce pouvoir n’a de sens que si chaque citoyen peut vérifier que ce pouvoir est bien réel. Si le contrôle du processus démocratique est délégué à une tierce personne, voire à une machine conçue par d’autres hommes, autant dire que le pouvoir que confère le droit de vote n’est plus qu’illusion.
Vous n’êtes pas concernés dites-vous ? Eh bien si ! Vous l’êtes, et il est déjà trop tard !

Petit complément à l’attention de ceux qui ne se croient pas concernés, invoquant :
        
je n’ai pas l’âge
        
je suis étranger, citoyen de la communauté Européenne
        
je suis étranger, hors communauté Européenne

Aux premiers, je réponds :
Vous êtes concernés car un jour vous aurez l’âge !

Aux seconds, je réponds :
Vous votez aux municipales ! Donc vous êtes concernés !

Aux derniers, je réponds :
Vous souhaiteriez obtenir la nationalité Française pour vous ou pour vos enfants. Là encore, vous êtes concernés !

La démocratie est une chose trop importante pour en déléguer le contrôle à son voisin !

Signez la pétition pour le maintien du vote papier sur le site http://recul-democratique.org.

Bulletin Chaville Socialiste – Avril 2007

Au sommaire :

– Ségolène Royal : le vote utile pour la France
– Sécurité : un bilan accablant, loin des promesses et des annonces
– Vote par procuration : comment faire ?
– Bayrou, l’autre candidat de droite
– Incendie de la fédération PS 92
– Soupçons sur le vote électronique

A voir dans le bulletin de la section >>>  Chaville Socialiste avril 2007