PS Chaville
PS Chaville

Le tramway Châtillon–Viroflay est sauvé !

Le Conseil d’administration du Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF) qui s’est réuni mercredi 13 décembre a validé la convention de financement de ce projet. Tous les partenaires, l’État, le Conseil régional d’Ile-de-France, les Conseils généraux des Hauts-de-Seine et des Yvelines et la RATP ont signé ce document avalisant le montant de leur participation financière.

Les travaux devraient débuter durant le premier semestre 2007, pour une mise en service prévue à l’horizon 2010 sur le premier tronçon Châtillon-Vélizy.

La mobilisation massive des citoyens, les interventions des élus socialistes, la détermination de Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional qui s’est personnellement impliqué pour faire aboutir ce dossier, ont poussé le gouvernement à infléchir sa position et à se résoudre à payer le montant sur lequel il s’était initialement engagé.

C’est pour nous une grande victoire et un immense soulagement.
Merci à tous ceux qui se sont mobilisés en faveur de ce grand projet, notamment au travers de la pétition citoyenne.

Campagne présidentielle du PS sur Internet

Le PS vient de lancer la campagne présidentielle sur internet, et recrute des internautes volontaires pour l’animer, la déployer, la relayer.

Vous pouvez y participer en vous inscrivant à l’adresse suivante :

http://beta.parti-socialiste.fr/pages/mobilisation.html

Après un accord PS-MRC, Jean-Pierre Chevènement retire sa candidature

Après le PRG, le MRC. Ségolène Royal, candidate socialiste à l’élection présidentielle, a obtenu dimanche 10 décembre le ralliement du Mouvement républicain et citoyen de Jean-Pierre Chevènement, qui a ainsi renoncé à se présenter. Les délégués à la convention nationale du parti, réunie à Paris, ont voté à 84 % « en faveur du soutien à Ségolène Royal et de la validation de l’accord (électoral avec le PS) et 16 % ont voté contre ».
« Personne ne me forçait à être candidat. Personne ne me force à retirer ma candidature. Je le fais en pleine conscience pour ouvrir la voie à un dynamisme positif au premier tour » de la présidentielle, a annoncé le président d’honneur du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC), devant la convention.
L’ancien ministre de l’intérieur s’était présenté à la présidentielle en 2002, obtenant 5,3 % des voix. Le PS avait dénoncé sa candidature comme l’un des facteurs de l’élimination de Lionel Jospin.
L’accord politique conclu avec le Parti socialiste prévoit que les deux mouvements « entendent définir un programme de législature qui constitue une alternative durable à une politique de la droite ». L’accord électoral prévoit que 10 circonscriptions seront réservées à des candidats MRC, qui seront également soutenus par le PS et que six places de suppléants de candidats socialistes seront réservées au MRC. Dans une soixantaine de circonscriptions restant à déterminer, « le MRC présentera ses propres candidats à côté des candidats présentés ou soutenus par le PS ».

Condamnation des propos de Georges Frêche sur l’équipe de France de football

LA section de Chaville du Parti Socialiste, réunie lundi 4 décembre, a adopté le texte suivant, à l’unanimité moins une voix :

M. Georges Frêche, président socialiste de la région Languedoc-Roussillon, a récemment affirmé, au sujet de notre équipe nationale de football : « Dans cette équipe, il y a neuf Blacks sur onze. La normalité serait qu’il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais là, s’il y en a autant, c’est parce que les Blancs sont nuls. J’ai honte pour ce pays. Bientôt, il y aura onze Blacks. »

Ces propos ne peuvent être ceux d’un socialiste.
Intervenant après d’autres déclarations de même teneur il y a quelques mois, ils sont inexcusables et en complète contradiction avec les valeurs les plus fondamentales du Parti Socialiste.

Réunie le 4 décembre 2006, la section socialiste de Chaville condamne donc sans réserve ces propos et demande à la direction nationale que M. Frêche soit exclu du Parti Socialiste si la Commission Nationale des Conflits confirme la véracité de ses propos.

Bulletin Chaville Socialiste – décembre 2006

Au sommaire :

– Pour nous, c’est elle !, par Bruno Lemoine
– Résultat du vote des militants PS
– Inscriptions sur les listes électorales avant le 31 décembre
– Enfouissement de la RN13 à Neuilly : Sarkozy pour le « tout routier »
– Candidature aux législatives
– Création d’une « AMAP » à Chaville
– Mémoire arménienne

A voir dans le bulletin de la section >>> Chaville Socialiste décembre 2006

Sarkozy dit non à la police de proximité sauf … dans les collèges !

Les maires socialistes des Hauts-de-Seine se mobilisent. Les ministres de l’intérieur et de l’éducation nationale, Gilles de Robien et Nicolas Sarkozy ont en effet pris la décision d’imposer des policiers dans les 44 collèges du département.
Pour Pascal Buchet, maire socialiste de Fontenay-aux-Roses et conseiller général des Hauts-de-Seine, “le passage à la répression dans les établissements scolaires est une véritable provocation à l’encontre des enseignants, des parents et même des policiers qui ont fait connaître leur désaccord tant sur le fond que sur la méthode.”

(suite…)