PS Chaville
PS Chaville

Du nouveau sur les débats pour l’investiture socialiste

– Une grande réunion publique avec les trois candidats est organisée jeudi 26 octobre à 20h30 au Zénith à Paris (métro Porte de Pantin).

– Nous vous invitons à venir assister avec les militants de la section PS de Chaville aux deux prochains débats télévisés entre les 3 candidats, sur la chaîne parlementaire.
Nous avons en effet réservé la salle Paul Huet de l’Atrium les mardis 24 octobre et 7 novembre à 20h30.

PS le pari réussi

Editorial du Monde du 18/10/06

débat 171006

François Hollande en avait défini l’esprit.  » On n’est pas dans la confrontation, on est dans le débat démocratique », avait averti le premier secrétaire du PS pour ce premier grand oral télévisé entre les trois postulants – Laurent Fabius, Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn – à l’investiture socialiste à l’élection présidentielle. L’exercice était inédit et le pari risqué.
Ce débat, en effet, n’était pas organisé en vase clos, pour les seuls adhérents socialistes, appelés, dans un mois, à départager les postulants ; il s’adressait, publiquement, à tous les Français. Mais surtout, en mettant en scène trois interprètes d’un projet commun – le projet socialiste – qui avaient à coeur de faire ressortir leurs différences, la confrontation pouvait tourner à l’affrontement et souligner cruellement les divisions du PS. Il n’en a rien été. En un peu plus de deux heures d’un débat très maîtrisé, les trois « compétiteurs » ont réussi à affirmer leurs singularités, à reconnaître des convergences sans masquer les différences, tout en prenant garde de ne pas se mettre en contradiction avec un projet socialiste dont M. Fabius s’est fait le plus ardent zélateur. L’ancien premier ministre a eu raison d’affirmer, avant que la joute commence, qu’un tel débat « fait honneur à la démocratie et au PS ».
Sans jamais polémiquer, les trois candidats n’ont rien cédé de leurs convictions, usant, et même abusant, de leur expérience locale, régionale ou ministérielle. Mme Royal n’a mis de côté aucun de ses thèmes favoris : elle a joué la carte du concret et de la proximité, plaidé pour la régionalisation, prôné un « ordre économique, social et environnemental juste » et réitéré sa critique des 35 heures.
M. Strauss-Kahn, a priori le plus à l’aise sur ce terrain économique et social, s’est avancé en défenseur d’une  » social-démocratie moderne », préférant la négociation au recours systématique à la loi, le compromis social à l’omnipuissance de l’Etat. Hostile à la domination d’un « hypercapitalisme financier », M. Fabius a été fidèle à une posture plus à gauche, en se présentant, avec insistance, comme le candidat de la hausse immédiate du smic et du pouvoir d’achat. Il a aussi été le seul à insister sur la « force européenne », sans toutefois rappeler son « non » au référendum de 2005.
Au final, c’est la favorite des sondages qui peut en sortir renforcée. Ségolène Royal avait paru rechigner devant l’exercice, elle était supposée moins à l’aise que ses concurrents sur le terrain économique et social, bref elle était attendue au tournant et c’est elle qui avait le plus à perdre. Le seul fait qu’elle ait franchi l’obstacle sans défaillance, mieux même : en affichant efficacement ses différences, est au moins de nature à préserver l’avantage dont elle bénéficie déjà dans l’opinion et chez les sympathisants socialistes.

Création à Chaville d’une AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne)

Cette association a pour but de mettre en relation directe des consommateurs avec un producteur de fruits et légumes.

Le producteur livre une fois par semaine (ce serait le mardi soir de 17H15 à 19H 15 à coté de l’Atrium) un « panier » ou un 1/2 panier par adhérent, constitué de fruits et de légumes de saison.

Les adhérents et le producteur sont liés par un engagement de six mois. Le panier coûte 15 euros (le 1/2 = 7,5). L’adhésion à l’association est de 15 euros par an. Le panier ou demi panier peut être racheté par des intermédiaires quand vous êtes en vacances.

L’objectif général des AMAP est de recréer du lien social, de maintenir des agriculteurs sur le terrain dans une démarche d’agriculture durable, de pourvoir à une alimentation saine et de qualité.

Pour en savoir plus : http://alliancepec.free.fr/Webamap/index1.php

                             http://alliance-idf.ceres91.net/

Si vous êtes intéressés par cette démarche et désirez être informé (sans engagement de votre part), merci de contacter :

Michel CHANSIAUX 06 80 18 06 13

michel.chansiaux@laposte.net

La menace de mort pour délit d’opinion relève d’une barbarie qu’il faut combattre

Il est des principes de la République, de la démocratie et des Droits de l’Homme sur lesquels on ne peut pas transiger. La liberté d’expression en est un et il est inaliénable. C’est pourquoi cette sorte de fatwa lancée contre Robert Redeker, Professeur de philosophie au lycée Pierre-Paul Riquet à Saint-Orens-de-Gameville (Haute-Garonne), a quelque chose d’inacceptable qui mérite la plus ferme condamnation.

Le délit de blasphème n’existe pas dans les lois de la République française et certains républicains ont versé leur sang pour cela, à commencer par Chevalier de la Barre au siècle dernier. La liberté de critique est totale et protégée pour les religions comme pour toutes les philosophies, toutes les idées, par la justice de la République et elle seule.

La menace de mort pour délit d’opinion relève d’une barbarie qu’il ne faut pas seulement condamner ; il faut la combattre.

Communiqué de Jean GLAVANY, Secrétaire national du PS à la Laïcité

Bulletin Chaville Socialiste octobre 2006

La désignation du candidat PS à l’élection présidentielle
Du nouveau pour l’école du centre ville
Projet 2007 : ce qui va changer pour la démocratie
Génocide arménien : manque de reconnaissance de l’UMP
« Arc de Seine » : le clash
Tramway Châtillon-Vélizy-Viroflay : l’Etat se désengage

A voir dans le bulletin de la section >>> Chaville Socialiste octobre 2006

Investiture socialiste : les trois débats télévisés

Trois débats thématiques sont organisés à la télévision :

   – 17 octobre :   questions économiques et sociales,
   – 24 octobre :   société – environnement,
   – 7 novembre :  Europe – International.

Ils seront diffusés en direct dès 20h30 sur les chaînes parlementaires LCP AN et Public Sénat (disponibles sur le câble, TNT, satellite, sites Internet des chaînes et du PS).

Ce sont les questions des militants, tirées au sort, qui seront posées à l’antenne. Vous pouvez dès à présent les adresser :
par Internet : www.parti-socialiste.fr/questions
par courrier : parti socialiste – questions investiture – 10 rue de Solferino, 75 007 Paris

« Il ne peut pas y avoir un langage tenu à Erevan et un autre devant l’Assemblée nationale. « 

C’est ce qu’a déclaré Bruno Leroux, secrétaire national du PS aux élections, après l’annonce de Jacques Chirac, en Arménie, ce week-end de conditionner l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne à la reconnaissance du génocide arménien. Le gouvernement UMP s’était opposé en avril à la proposition de loi socialiste visant à punir la négation du génocide.

Laurent Fabius officiellement candidat à l’investiture socialiste

LE MONDE – 01/10/06

Laurent Fabius candidat

Laurent Fabius a annoncé formellement, dimanche 1er octobre, qu’il se présentait à l’investiture présidentielle socialiste.« Chers amis, chers camarades, j’ai décidé, si les militants socialistes le veulent, d’être candidat à la présidence de la République », a déclaré l’ancien premier ministre qui a fait sa déclaration sous la Halle de Fleurance, devant les militant socialistes du Gers, où il participe à l’université d’automne du collectif « Sauvons la recherche ». Il rejoint ainsi Dominique Strauss-Kahn et Ségolène Royal.

(suite…)