PS Chaville
PS Chaville

Dominique Strauss-Kahn est le premier à s’avancer

L’ancien ministre de l’économie s’est déclaré vendredi 29 septembre depuis la mairie de Sarcelles (Val-d’Oise) dont il est maire adjoint, avant de s’exprimer, le soir, sur TF1. Dans un entretien au quotidien régional Ouest-France, publié le matin même, « DSK » estime qu’être candidat est pour lui « un devoir ». « Je suis au point de rencontre de l’innovation et de la tradition socialiste », affirme-t-il en revendiquant la place du candidat social-démocrate.

M. Strauss-Kahn juge remplir les « quatre conditions » nécessaires, à ses yeux, pour battre Nicolas Sarkozy : « être rassurant car il inquiète ; être rassembleur car il divise ; défendre l’intérêt général contre les clans ; être porteur d’un projet ancré dans ce que la France a de meilleur en rejetant la ‘rupture’ qui n’est qu’une importation américaine ».

Au passage, il indique qu’il remettrait « tout à plat » pour le financement des retraites mais, « soyons honnêtes », ajoute-t-il, « il ne sera pas possible de revenir aux 37,5 années de cotisations pour tout le monde ».

Le Monde : Candidate déclarée, Ségolène Royal exalte la nation

LE MONDE – 30/09/06

Ségolène Royal candidate

Immobile, statufiée, « habitée » comme elle se décrit parfois, Ségolène Royal reste plantée à la tribune, sans mot dire, derrière son pupitre, pendant quatre minutes. Elle fixe la foule qui lui fait face avec ses panneaux « Pour nous, c’est elle », et ne sait pas trop en retour comment réagir.

Au terme de son discours, la présidente de la région Poitou-Charentes est devenue officiellement, vendredi 29 septembre, à Vitrolles (Bouches-du-Rhône), candidate à l’investiture présidentielle du PS pour 2007. « Avec simplicité, avec gravité aussi, consciente du poids des mots et de l’impact de l’acte, oui, j’accepte d’assumer cette mission de reconquête pour la France et les épreuves qui vont avec, et dont je veux protéger ma famille », a-t-elle lancé.

Une ovation l’interrompt. Elle reprend : « Oui, j’accepte d’assumer cette mission, et donc de me présenter au vote des militants, puis, je l’espère, au jugement des Français en gagnant par le mérite leur confiance en avril 2007. »

(suite…)

La Fête de la Rose du 92, en video

– Pascal Buchet sur le bilan de Sarkozy dans le 92 :
http://www.ps92.fr/2006/09/fte_de_la_rose_.html

– Pascal Buchet sur le candidat socialiste à la présidentielle :
http://www.ps92.fr/2006/09/pascal_buchet_a.html

– Martine Aubry sur les valeurs de la gauche :
http://www.ps92.fr/2006/09/fte_de_la_rose__1.html

– Martine Aubry sur notre projet et sur le bilan de Nicolas Sarkozy :
http://www.ps92.fr/2006/09/fte_de_la_rose__2.html

– Ambiance de la fête, avec images des stands, interview de Philippe 
Kaltenbach, présentation des candidats (Nadine Jeanne), début du 
discours de Pascal Buchet :
http://www.ps92.fr/2006/09/notre_3e_fte_de.html

Trois débats télévisés entre les présidentiables socialistes

Un accord a été conclu, mardi 26 septembre, entre les différents courants du Parti socialiste, en vue de l’organisation de la campagne interne pour la désignation du candidat à la présidentielle, prévoyant notamment trois débats télévisés.Le bureau national a adopté cette « charte d’organisation du débat interne » qui doit « garantir l’égalité entre les différent(e)s candidat(e)s, l’équité dans l’accès aux moyens logistiques, assurer la transparence des prises de décision collectives, le respect pour chacun des candidats et la sérénité du débat ». « Les membres de la direction nationale s’imposeront à l’égard des candidats pendant toute la durée de la campagne une stricte impartialité dans l’exercice de leurs fonctions nationales, » poursuit le texte.

La charte prévoit l’organisation de « trois débats télévisés retransmis en direct par des chaînes parlementaires », qui porteront respectivement sur les questions économiques et sociales, de société et environnement, et enfin institutionnelles, internationales et européennes.

Les candidats, qui disposeront chacun de trente minutes, répondront à des questions de militants posées par Internet. Par ailleurs, trois grands débats régionaux sur le modèle de « celui organisé à Lens » sont « envisagés », et un appel sera lancé aux fédérations en ce sens. Le premier débat télévisé est prévu le 10 octobre, une semaine après la clôture du dépôt des candidatures, le premier débat régional le 19 octobre.

En cas de second tour, un débat télévisé serait organisé le 21 novembre.

Tribune d’Arnaud Montebourg dans Libération : « Royal, un nouvel alliage »

Les socialistes qui attaquent la favorite des sondages se trompent d’ennemi. Son programme, novateur et audacieux, est à même de rassembler toutes les gauches.

Les attaques invraisemblables pleuvent sur Ségolène Royal, au point que Nicolas Sarkozy en fait désormais un point d’appui de son offensive contre elle. La gauche offre des armes au chef de l’UMP contre la seule candidate socialiste en mesure de le battre. Ceux qui nous ont conduits au 21 avril 2002 se rassembleraient-ils pour une nouvelle fois nous infliger le même résultat ?
Quels sont donc les reproches qui lui sont adressés ? Son prétendu vide ? Ceux qui portent ces attaques feraient bien de relire ses discours et ses déclarations depuis plusieurs mois.
(suite…)

Le conseil général des Hauts-de-Seine fait sa pub dans le métro : la gauche dénonce les dépenses de com’

Lors d’une réunion du conseil général des Hauts-de-Seine, lundi 18 septembre à Nanterre, les élus socialistes et vert ont voté contre deux rapports visant à acheter des espaces publicitaires :

Outre le fait que ces dépenses étaient proposées au vote sans être précisément chiffrées, les élus ont dénoncé le recours abusif aux moyens de communication du Conseil Général dans le seul but de valoriser l’image de son Président, candidat déclaré à l’élection présidentielle, alors même qu’ils n’ont pu obtenir le vote de crédits supplémentaires pour le transport des personnes handicapées.
Cet insatiable appétit de communication et l’achat d’espaces publicitaires généralement destinés à des fins commerciales (affichage Métro, R.E.R) ne sont pas admissibles alors que les journaux départementaux relaient déjà très largement l’actualité du Conseil général.
Les élus du groupe socialiste et vert ont encore demandé la transparence dans la gestion de la majorité et que soit communiqué officiellement le montant global des dépenses de communication!

Le 30 septembre avec Handicap International : rendez-vous sur les Pyramides de chaussures

La 12e Pyramide de chaussures organisée par Handicap International aura lieu le samedi 30 septembre dans 39 villes de France. Venez apporter vos chaussures, symboles de la solidarité avec les victimes de mines et de BASM (bombes à sous-munitions) et signez la pétition pour l’interdiction des BASM.

A Paris, la Pyramide de chaussures aura lieu place de la Bastille, de 10h à 20h. Pour connaitre les autres villes, avoir plus d’informations sur le problème des BASM et signer la pétition en ligne, consultez le site internet http://www.sousmunitions.org/.

« Le rapport de la commission de Bruxelles dit clairement que le projet de loi sur la fusion GDF/Suez est nocif pour le consommateur. « 

Aucun doute n’est désormais permis… Pour Eric Besson, député de la Drome, interrogé le 19 septembre, le Parti socialiste est de moins en moins isolé sur le sujet puisqu’en plus des députés UMP opposés à la fusion, la commission européenne dénonce maintenant les risques encourus par les consommateurs.

Les candidats à l’investiture du PS pour la présidentielle ont passé leur « grand oral »

Le Monde – 16/09/06

Sept candidats éventuels à l’investiture socialiste pour la présidentielle se sont retrouvés, samedi 16 septembre, à Lens (Pas-de-Calais), pour un débat strictement réglementé, à quinze jours du dépôt des candidatures à l’investiture.
Les orateurs se sont exprimés dans un ordre déterminé par un tirage au sort. Ségolène Royal, qui devait partir à Madrid, a néanmoins eu le privilège de commencer. Se sont ensuite succédé Lionel Jospin, Jack Lang, Dominique Strauss-Kahn, Martine Aubry, Laurent Fabius et, en clôture, le premier secrétaire du parti, François Hollande.

A leur arrivée, ils ont été accueillis par une forêt de micros et d’appareils photo. Plusieurs d’entre eux ont été interpellés par les salariés d’une usine de papiers qui doit être délocalisée, Stora Enso à Corbehem (Pas-de-Calais).

Ils ont été longuement applaudis par les militants. Environ 2 000 étaient annoncés, mais si le parterre était plein, les tribunes sont restées vides en bonne partie.

Chaque intervention a duré une dizaine de minutes, suivies de quinze minutes de questions de militants.

(suite…)

Pétition citoyenne pour le tramway Châtillon – Vélizy – Viroflay

Mobilisons-nous pour que l’Etat respecte ses engagements et que le début des travaux du tramway Châtillon – Vélizy – Viroflay commence dès la fin de l’année.
Nous vous invitons donc à télécharger et à signer la pétition en ligne ici
pétition citoyenne tramway

Ce projet est inscrit au Contrat de Plan Etat – Région 2000/2006. Les études sont terminées et les terrains achetés. Tous les partenaires, de gauche comme de droite, le Conseil régional, les Conseils généraux des Hauts-de-Seine et des Yvelines, le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF) et la RATP sont prêts à financer leur part et à lancer l’opération.

Le dossier est finalisé et les travaux doivent démarrer fin 2006. Mais le gouvernement ne veut pas payer le montant pour lequel il s’était engagé (61 M€, soit 21% du coût total). La réalisation du tramway Châtillon – Vélizy – Viroflay est donc menacée et le projet pourrait être reporté de plusieurs années, voire ne jamais être réalisé.

Nous devons obtenir le maximum de signatures pour pouvoir infléchir la décision du gouvernement.

Vous pouvez également vous manifester sur le site dédié à la mobilisation pour la création de ce tramway : www.oui-au-tramway-chatillon-viroflay.fr