PS Chaville
PS Chaville

Arnaud Montebourg décide de soutenir Ségolène Royal

Chères et chers camarades,
J’ai fait un pas, personnel mais déterminé, sur le terrain difficile du choix. Choisir est l’une des aptitudes requises dans l’engagement militant et politique auquel nous sommes tous confrontés et qu’il n’aurait pas été courageux de chercher à esquiver.
Il nous faut désormais choisir, parce que nous n’avons plus le choix. Ma candidature, espérée et ressentie par nombre d’entre nous comme meilleure solution pour défendre nos idées, est devenue impossible parce qu’elle souffrait d’un inconvénient de taille : la probabilité d’une victoire était faible et nombre de camarades auraient préféré défendre, contre leurs convictions, un autre candidat en mesure de gagner, selon la mécanique du vote utile. J’ai entendu de si nombreuses fois ce message derrière les estrades et loin des blogs, dans la bouche de camarades présents dans nos combats depuis les origines et aux convictions incontestables.
Ma candidature aurait ajouté une division supplémentaire dans la fracturation déjà multiple du parti, alors que l’esprit de préparation de l’élection présidentielle doit s’inspirer de la nécessité du rassemblement entre les socialistes et doit s’appuyer sur des actes constructifs de mise en commun des idées et des actions.
Enfin, elle se serait affrontée à la totalité du reste du parti, ce que traduit la vérification que nous avons faite de l’impossibilité bureaucratique d’obtenir les parrainages, et aurait conduit nos idées à réduire de leur influence, leur faisant perdre une part de leur capacité à pénétrer les esprits.
(suite…)

Chiffrage du projet socialiste

Le projet socialiste pour 2007 est chiffré : il comporte des dépenses nouvelles mais aussi des recettes nouvelles. Le bilan s’établit à 30 Milliards d’Euros, bien loin des estimations fantaisistes avancées par l’UMP, et bien loin de l’augmentation de la dette publique depuis 2002 à cause de la baisse des recettes sans contreparties.

Les mesures contenues dans le projet permettront une relance de la croissance, une réduction des inégalités et un investissement sur l’avenir.

Voir la présentation chiffrée du projet >>> chiffrage du projet